Le retour du défoulé

Gilles William Goldnadel

vendredi 21 juillet 2006

À quelques jours près, j’ai failli écrire cette chronique sous un angle optimiste. J’ai failli me réjouir - qu’enfin - les nations civilisées aient renoncé à leurs rituelles condamnations des ripostes israéliennes forcément disproportionnées. J’ai même failli écrire que la politique française, en dépit de ses habituelles inéquités avait malgré tout rompu avec sa traditionnelle iniquité.


Voir en ligne : Lire sur : http://blognadel.over-blog.com/


Les textes

Mots-clés

Accueil