Sharon a allégé la pression sur les Palestiniens

mardi 11 novembre 2003

Le premier ministre israélien Ariel Sharon a affirmé avoir donné des consignes pour alléger la pression sur les Palestiniens des territoires. Et cela en dépit des dangers que ces mesures pourraient avoir sur Israël, a-t-il ajouté.


« Etant conscient que la situation là bas est difficile, j’ai donné ordre de prendre les mesures d’allègement possibles. Je veillerai à ce que les choses soient faites bien qu’elles entraînent un certain danger », a déclaré M. Sharon à l’issue d’une rencontre à Jérusalem avec son homologue slovaque Mikulas Dzurinda.

« J’aurais voulu prendre des mesures humanitaires à un rythme plus rapide mais notre problème est que lorsque nous prenons d’importantes mesures d’allègement et ouvrons les barrages, les actions terroristes augmentent », a poursuivi M. Sharon.

Un responsable israélien avait auparavant affirmé que M. Sharon, craignant un effondrement de l’Autorité palestinienne qui contraindrait Israël à prendre en charge la population dans les territoires occupés, prônait un allègement des restrictions qui y sont imposées par l’armée
.
M. Sharon a en outre réaffirmé que son gouvernement était prêt à des « compromis douloureux » pour parvenir à la paix avec les Palestiniens mais qu’il ne transigerait pas sur les questions de sécurité.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil