“War crimes in Gaza”, “Beyond Deception Strategy” et “The Path to Darkness”, trois documentaires de Pierre Rehov disponibles sur demande

Hélène Keller-Lind

mercredi 28 octobre 2015, par Desinfos

On peut désormais voir sur son PC trois documentaires du réalisateur Pierre Rehov avec vimeo sur demande. Ses deux derniers, “War crimes in Gaza”, montrant quels crimes de guerre furent bien commis à Gaza, “Beyond Deception Strategy”, analysant la campagne BDS, Boycott, Sanctions & Divestment, une stratégie anti-israélienne au-delà de la tromperie et “The Path to Darkness”, détaillant la voie menant les auteurs d’attentats-suicides vers l’obscurité et les ressorts d’une prolifération de cette mythologie mortifère. Ne laissant aucun temps mort, le réalisateur mêle les images choc relatant les faits et les commentaires ou analyses d’experts très divers, apportant des points de vue étayés peu souvent entendus, trouvant tous des échos aujourd’hui


“War Crimes in Gaza”

Alors que le rapport diligenté par le Comité des Droits de l’Homme de l’ONU sur la Guerre de Gaza de 2014 devait être rendu public le 29 juin 2015 – un rapport biaisé de plus -, le réalisateur Pierre Rehov terminait son documentaire “War Crimes in Gaza”. Oui, y montre-t-il, des crimes de guerre ont bien été commis à Gaza cet été-là. Mais qui sont les véritables coupables ? Son enquête réalisée de Gaza aux États-Unis, en passant par Israël et la Judée Samarie, apportent une réponse claire : les coupables sont le Hamas et d’autres factions terroristes en place dans cette bande de terre. Réponse qui concorde avec le rapport israélien détaillé sur le sujet et le rapport d’un groupe militaire de haut qui venaient d’être publiés.
On trouve bien évidemment des échos de ses constats dans ce qui se passe aujourd’hui en Israël confronté à de nouvelles violences palestiniennes initiées par les mêmes moteurs.

D’une durée de cinquante-cinq minutes ce documentaire en plusieurs langues, sous-titré en anglais, ne laisse aucun temps mort, alternant images d’archives et témoignages et analyses de tous bords. La bande-annonce en montre quelques temps forts. Il est disponible sur vimeo pour 8,83 Euros.

“Beyond Deception Strategy”

Autre documentaire de Pierre Rehov de 2015 disponible dans les mêmes conditions, “Beyond Deception Strategy” dont on peut voir la bande-annonce ici démonte et dénonce les rouages d’une campagne virulente qui se fait passer pour “pro-palestinienne’ alors que ses organisateurs ne se soucient guère des Palestiniens, menant souvent des opérations qui les desservent le plus souvent, mais sont mûs par une haine farouche d’Israël, voire des Juifs. « Israël apartheid » est l’un des slogans le plus souvent vociféré dans les manifestations soigneusement organisées par la campagne BDS – Boycott, Sanctions et Désinvestissement -. Un slogan qui diabolise l’État hébreu, le met au banc des nations, vise à l’isoler, voire pire et ne peut en aucun cas être facteur de paix. Une analyse qui demeure d’actualité.
“The Path to Darkness”

Toujours sur vimeo on peut également voir l’un des huit documentaires précédents de Pierre Rehov qui dénonce en images et analyses fortes les mythes moyen-orientaux et au-delà, “The Path to Darkness”. D’une durée de une heure six minutes, en streaming de 72 heures pour 4,36 Euros et que l’on peut l’acheter pour 8,81 Euros. La bande-annonce est disponible ici. Le réalisateur y examine ce qui conduit à l’emprise de mythologies mortifères qui touchent souvent les jeunes générations dans une enquête saissisante qui l’a mené cette fois du Japon à Gaza en passant par l’Irak, où il a pu filmer avec l’armée américaine, ou les États-Unis. Documentaire réalisé avant l’apparition de l’État Islamique mais qui en démonte aussi les mécanismes d’attraction, ces phénomènes ayant des points et ressorts communs.

Enfin, Pierre Rehov met à disposition gracieusement deux de ses documentaires mis à jour :

“Silent Exodus”, histoire des Juifs des pays arabes

“Du Fleuve à la Mer”, injonction anti-israélienne aux échos actuels

Des documentaires à voir, tout particulièrement aujourd’hui.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil