Le point sur l’annonce par Abu Mazen de la tenue d’un référendum national le 26 juillet prochain sur « l’initiative des prisonniers », à laquelle le Hamas est opposé.

Centre d’Etudes du Terrorisme

jeudi 22 juin 2006

Voir en ligne : Lire sur : http://www.terrorism-info.org.il/

Le document des prisonniers reflète la tentative d’arriver à un accord entre les diverses organisations et de trouver le plus petit dénominateur commun entre le Fatah et le Hamas. Cependant, le dénominateur trouvé est incompatible avec les positions plus extrêmes du Hamas et il ne reflète pas non plus l’empressement d’Abu Mazen de trouver un compromis significatif avec Israël. De plus, le document ne satisfait pas les demandes minimales du gouvernement israélien et de la communauté internationale : il ne reconnaît pas l’Etat Israël et son droit d’exister et ne dit rien sur l’abandon du terrorisme et la reconnaissance des accords israélo-palestiniens précédemment signés.



Les textes

Mots-clés

Accueil