Dominique Vidal, le dinosaure

Jean-Paul de Belmont © Primo-Europe

mercredi 21 juin 2006

Voir en ligne : Lire sur : http://www.primo-europe.org/

Le monde change. Les mentalités évoluent au gré d’évidences criantes.
Pas Dominique Vidal.
La pensée de ce journaliste, récemment déchu de son poste à la tête de la rédaction du Monde diplomatique, est un véritable glacis. Rien ne fera ciller ce monstre de dogmatisme, allié irréductible des idéologies les plus folles, du moment qu’elles sont dirigées contre Israël quand il parle de politique étrangère, et contre les Juifs de France quand il aborde nos problèmes sociétaux internes (lire).
Ses armes favorites : l’écran de fumée et la mauvaise foi. C’est ainsi qu’il parvient à tromper ses lecteurs les plus distraits qui ne feront pas l’effort de s’assurer du caractère fallacieux des arguments qu’il avance.



Les textes

Mots-clés

Accueil