Sdérot

Joseph

mercredi 21 juin 2006

Il est vraiment surprenant que les médias non juifs parlent aussi peu des missiles kassams qui sont envoyés sur Israel depuis la bande de Gaza.
L’envoi des kassams est un acte de guerre gravissime puisque les cibles sont des civils habitant en territoire Israélien... On est à des années lumières de la légende de l’enfant palestinien jetant des cailloux sur les « méchants » militaires Israéliens venus occuper son territoire.


La réaction d’Israël est encore plus incroyable quand on sait qu’en temps de guerre l’une des stratégies d’Israël est « d’exporter » les combats en territoire ennemi. Au lieu de ça, on voit un Ehud Olmert obséquieux venant demander la permission aux Européens d’effectuer de nouveaux retraits. Que dire d’un Shimon Peres en dessous de tout qualifiant les juifs de Sderot d’hystériques !!!

La communauté juive elle même (en diaspora et en Israël) n’est pas exempte de tout reproche. Qu’est devenu notre fameuse solidarité en temps de crise ? Je ne vois aucune manifestation de soutien aux juifs de Sderot, aucun fond de solidarité. Juste quelques mots du style : « c’est inadmissible, intolérable etc. ». Le problème c’est que les mots sans les actes équivalent à un avion sans ailes.

J’espère que tout ceci ne nous conduira pas à la transformation d’Israël en un gigantesque Sderot bombardé sous l’oeil silencieux et indifférent de la communauté internationale. La situation est plus grave qu’elle n’y parait.

Je demande à ceux qui liront ces quelques lignes d’agir avant qu’il ne soit trop tard. Nous pouvons tous faire quelque chose :

Agissions ensemble maintenant de manière concrète !


Le courrier des lecteurs

Mots-clés

Accueil