Israël met son veto à un enquête internationale

© Jerusalem Post edition française

mardi 20 juin 2006

Voir en ligne : Lire sur : http://www.fr.jpost.com/

Le ministre de la Défense Amir Peretz et le Premier ministre Ehoud Olmert ont déclaré avoir une totale confiance en l’enquête de Tsahal qui conclut à l’innocence de l’armée dans l’explosion de la plage de Gaza du 9 juin où 7 personnes sont mortes. « Nous n’accepterons jamais d’être l’objet d’une enquête internationale » a dit Olmert., « personne n’a le droit de mettre en doute notre enquête. Je crois l’armée et j’ai confiance en elle »


Le vice Premier ministre Shimon Peres a assuré que l’armée est très efficace dans ce genre d’investigations, et que le doute n’est pas permis. Il a ajouté qu’Israël était crédible au même titre que n’importe quel autre pays.

Le ministre de la Défense Peretz a affirmé n’avoir « aucun doute » quant au résulat de l’enquête. Il n’a pas complètement écarté la possibilité que l’explosion ait été causé par un vieux missile de Tsahal resté sur la plage. La mine palestinienne reste cependant l’option la plus vraisemblable.

La porte parole de l’armée le Générale Miri Reguev a dit « Tout le monde aime que nous plaidions coupables. Mais cette fois, l’armée n’a rien à voir avec la mort de ces civils ».

Dimanche 18 juin, le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung a publié sa propre enquête où il met en doute l’authenticité des images filmées sur le lieu de l’explosion immédiatement après le drame. Les images sont celles d’un cameraman palestiniens qui selon le Zeitung contredisent les accusations des palestiniens.

Le journal émet aussi l’hypothèse que les images aient été mises en scène par ce cameraman afin de culpabiliser Israël. Les palestiniens affirment que le petite fille qui a survécu n’a pas été blessée car elle était dans l’eau au moment de l’explosion. Le journal allemand assure que sur le film, le fille est entièrement habillée, et ses vêtements sont secs.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil