Mais qui donc désinforme Anne Hidalgo qui déclare à Mahmoud Abbas : “Vous n’avez jamais eu d’autre fin que le paix”

Hélène Keller-Lind

lundi 21 septembre 2015, par Desinfos

Les sources du Maire de Paris sont profondément viciées. On l’avait déjà vu lorsque Anne Hidalgo, alors candidate à la Mairie de Paris, était allée s’incliner sur la dépouille de Yasser Arafat dont le CV terroriste est bien connu. La voilà qui se fourvoit à nouveau en recevant Mahmoud Abbas et en lui octroyant la Médaille de Paris, la plus haute distinction de la capitale française pour être “un homme de paix”. Juste avant qu’il n’aille “lâcher une bombe” à l’ONU dans quelques jours. Or le bonhomme n’a rien d’un pacifiste...


Cela sent la manoeuvre politique. Ou une dette à payer à Bertrand Delanoë, précédent Maire de Paris, qui tenait le dirigeant palestinien en haute estime. Celui-ci ayant fait de lui un “citoyen d’honneur de la Palestine”, un État qui n’existe pas.... Quoi qu’il en soit le Maire de Paris vient de recevoir en grande pompe à l’Hôtel de Ville de Paris Mahmoud Abbas, qualifié de « Son Excellence Monsieur Mahmoud Abbas Président de la Palestine »....

Anne Hidalgo l’a décoré aujourd’hui de “la médaille Grand Vermeil en hommage à son action pour la paix. « Parce que vous êtes un homme de paix, je suis heureuse de vous remettre cette médaille de la Ville de Paris » lui a-t-elle déclaré, rapporte Le Figaro. Ajoutant “Vous n’avez jamais eu d’autre fin que le paix, et vous n’avez jamais employé d’autre moyen que la légalité internationale...Paris est votre alliée".

Vraiment ? Sans doute Anne Hifalgo est-elle mal informée, comme elle avait dû l’être lorsque, en campagne pré-electorale [elle était allée s’incliner devant le mausolée de Yasser Arafat et y déposer une gerbe, http://www.lemondejuif.info/wp-content/uploads/2015/05/HIDALGO-RAMALLAH.jpg, Yasser Arafat, terroriste notoire.

Alors examinons un peu ce que dit son successeur, Mahmoud Abbas ou Abu Mazen, de son nom de guerre...Sa dernière intervention avant son voyage parisien puis new-yorkais aura été de dire que les Palestiniens “n’autoriseront pas les Juifs à souiller Al-Aqsa avec leur pieds dégoûtants...”.
Dans son allocution du 16 septembre 2015 il déclarait : “nous bénissons les Murabitim -qui attaquent les visiteurs sur le Mont du Temple -, nous bénissons chaque goutte de sang versée pour Jérusalem, du sans propre et pur, du sang versé pour Allah, si Dieu le veut. Chaque martyr – shahid – ira au Paradis et chaque blessé sera récompensé par Allah.
Al-Aqsa – la mosquée- est à nous, l’Église du Saint Sépulchre est à nous et ils n’ont pas le droit de les souiller avec leurs pieds dégoûtants” Nous ne leur premettront pas et nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour protéger Jérusaleam”.( Télévision officielle palestinienne )

Vidéo :

Traiter les Juifs de saletés ou de péché étant assez courant sous sa gestion. Télévision et médias officiels lui étant inféodés. En voici un exemple. Où les réalisateurs en profitent pour une réécriture de l’histoire et nier les liens des Juifs avec Israël...

Le 3 septembre Mahmoud Abbas déclarait que “la résistance populaire pacifique – les jets de pierre – contre l’occupant est une arme puissante aux mains du peuple palestinien”. Or, comme on le sait les pierres ou morceaux de ciment, souvent lancées à toute volée ou avec des catapultes, blessent et tuent. Ce qui est le but. Le 14 septembre 2015 un homme de soixante-quatre ans était tué dans un attentat au jet de pierres ,”résistance pacifique”….

Le 22 juillet 2014 Mahmoud Abbas utilisait le Quoran pour justifier et provoquer les violences palestinienne. “ La permission de -combattre – a été donnée à ceux qui sont combattus parce qu’on leur a porté tort. Allah a la compétence pour leur accorder la victoire”. Sura 22:39.Déclration qui provoqua des émeutes à Jérusalem et en Judée Samarie.

Parmi ceux que Mahmoud Abbas encense : le Président soudanais Omar el-Béshir qui fait l’objet d’un mandat d’arrêt international de la CPI, ou Kim Jong-Un, le dictateur nord-coréen...->http://palwatch.org/main.aspx?fi=708].

On ajoutera que les médias sous sa coupe, les manuels scolaires palestiniens, le système éducatif tout entier, la glorification des “martyrs” - terroristes morts dans des attentats -, le paiement de “salaires” aux terroristes arrétés, jugés et condamnés, les déclarations de nombre de ministres ou responsables palestiniens appartenant à l’Autorité palestinienne, incitent quotidiemment à la haine et la violence anti-israéliennes et antisémites.

Alors, Abbas homme de paix ? Qui a bien pu induire Anne Hidalgo en erreur à ce point ?


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil