Des figues séchées découvertes en Israël pourraient constituer la trace la plus ancienne de culture agricole ...

samedi 3 juin 2006


L’agriculture est apparue sur terre il y a plus de 11.000 ans, selon une étude publiée vendredi dans le journal Science.

« Il y a onze mille ans s’est produit un changement crucial dans l’esprit humain, passer de l’exploitation de la terre à une intervention active sur l’environnement pour subvenir à ses besoins », explique Ofer Bar-Yosef, professeur d’anthropologie à l’université de Harvard et co-auteur de cette étude.

Ce changement a induit un mode de vie sédentaire, une révolution dans l’histoire humaine après 2,5 millions d’années de nomadisme, de chasse et de cueillette.

On estimait jusqu’alors que l’agriculture était apparue il y a 10.000 ans. La datation de neuf figues, sur laquelle s’appuie cette étude, la fait remonter à 11.200 à 11.400 ans en arrière.

Ces figues ont été découvertes dans la basse vallée du Jourdain, sur le site néolithique de « Gilgal I ». Elles sont d’un type parthénocarpique (qui ne produit pas de graines), ce qui permet aux chercheurs de conclure que leur présence est liée à l’intervention de l’homme.

L’étude publiée par Science est co-signée par Ofer Bar-Yosef de Harvard et Mordechai Kislev et Anat Hartmann de l’université israélienne de Bar-Ilan.


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil