L’UEJF va porter plainte contre un tract l’accusant de racisme

communiqué de l’UEJF

mercredi 5 novembre 2003


L’Union des étudiants juifs de France (UEJF) s’est élevée mardi contre un tract diffusé à l’université de Nanterre (Paris X) et la traitant de « raciste » et a décidé de porter plainte contre ses auteurs, a-t-elle annoncé dans un communiqué.

Un forum des associations étudiantes, où chacun se présentait en ce début d’année universitaire, était organisé à Nanterre mardi matin. Deux organisations, la CNT (Confédération Nationale du Travail : syndicat anarchosyndicaliste révolutionnaire) et l’AGEN (extrême gauche) ont refusé d’y participer, « ne voulant côtoyer » certaines organisations présentes, dont l’UEJF, et ont distribué un tract, ont déclaré à l’AFP des responsables de l’UEJF.

« Ce tract déclare que »l’UEJF est raciste, défendant le sionisme, c’est à dire la colonisation de la Palestine et l’apartheid« . Il ajoute que »l’UEJF est rattachée à l’extrême droite israélienne« et que c’est »une organisation confessionnelle qui n’a pas sa place dans une université laïque, tout comme l’aumônerie", ont-ils ajouté.

La Licra et le Mrap ont apporté leur soutien à l’UEJF. « Les organisations étudiantes activistes de Nanterre devraient revoir leur cours d’histoire et de lutte contre le racisme avant de publier des tracts délirants », déclare la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme dans un communiqué.

De son côté, le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples dénonce « amalgames et confusions ».


La revue des infos

Mots-clés

Accueil