le Parlement Européen soutient le terrorisme en se faisant l’avocat du Hamas

ESISC

dimanche 21 mai 2006

Voir en ligne : Lire sur : http://www.esisc.org/

Pour lutter contre le terrorisme, l’Union européenne a décidé, dans le passé, de limiter les possibilités de voyage et de contact de personnes appartenant à une organisation considérée comme « terroriste ». C’est dans ce cadre que, après la victoire du Hamas, en février dernier, plusieurs capitales ont décidé d’interdire aux dirigeants de cette organisation de se transiter par leur territoire ou de le visiter. L’Union a, par ailleurs, interrompu ses contacts avec le gouvernement de l’Autorité palestinienne et gelé son aide directe à cette institution. On remarquera que cette décision n’est en rien définitive et peut être rapportée dès que le Hamas répondra à trois conditions : reconnaître l’Etat d’Israël, renoncer à la violence et au terrorisme et accepter le principe de négociations politiques directes avec l’Etat hébreu. On remarquera également qu’il s’agit d’un élément essentiel de la diplomatie européenne puisqu’il permet d’isoler le Hamas et de maintenir sur cette organisation une pression sans laquelle il est douteux qu’elle se décide à évoluer.



La revue des infos

Mots-clés

Accueil