Le Hamas étudie l’ouverture de négociations avec Israël ... sans aucune reconnaissance de l’État d’Israël, il pense ainsi désamorcer une partie des tensions avec la communauté internationale ...

mercredi 17 mai 2006


Des responsables du Hamas étudient l’adoption d’une initiative visant à accepter des négociations avec Israël, sans toutefois reconnaître Israël.

« Nous discutons de plusieurs options politiques. Parmi celles-ci, la création d’un État palestinien sur les territoires occupés de 1967. Nous ne sommes pas non plus opposés à des négociations, mais cela prendrait plutôt la forme d’une proposition finale, à accepter ou à rejeter d’un bloc », a déclaré hier à l’AFP Ghazi Hamad, porte-parole du gouvernement palestinien.

« Mais quelles que soient les options en débat, il n’y aura aucune reconnaissance de l’État d’Israël », a-t-il précisé. Cette « modération » du discours du Hamas, si elle était décidée, permettrait de désamorcer une partie !!!...??? des tensions avec la communauté internationale ...

Pour l’instant, le Premier ministre palestinien, Ismaïl Haniyeh, refuse toutefois d’envisager une quelconque concession.

Concernant la question des aides, Haniyeh a critiqué hier les banques arabes et palestiniennes pour leur refus de procéder à des transferts de fonds en provenance de pays musulmans alors que son gouvernement est en état de cessation de paiements.

« J’appelle les banques arabes à être plus courageuses et à transférer l’argent », a exhorté Haniyeh. « Je demande aussi aux banques palestiniennes de faire preuve de patriotisme en acceptant ces transferts pour atténuer les souffrances des familles et des employés palestiniens », a ajouté le Premier ministre Hamas.


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil