Le Premier ministre palestinien a annulé sa rencontre avec des parlementaires européens

mardi 28 octobre 2003

« Une surprise désagréable attendait les 150 parlementaires européens qui sont arrivés en Israël dans le cadre du projet : « un moment pour la paix ». Le Premier ministre palestinien, Abou Ala, qui devait les rencontrer aujourd’hui, a annulé l’entretien en raison du « début du Ramadan ».


Selon l’organisateur du projet, le député François Zimeray, la rencontre a été annulée en raison d’une autre réunion prévue au même moment au sein du gouvernement palestinien.

Mais selon certaines sources palestiniennes, il semblerait que des tensions avec Yasser Arafat aient été à l’origine de l’annulation. Selon d’autres sources palestiniennes, l’annulation serait due au fait que Tsahal a empêché avant-hier l’entrée de plusieurs membres de l’assemblée législative palestinienne en Israël. Autre explication : il s’agirait de dissensions quant au lieu même de la rencontre.

L’entretien avait été fixé à l’origine à Abou Dis, car Abou Ala était alors le président du CLP. Suite à sa nomination au poste Premier ministre, Abou Ala a voulu déplacer la rencontre à Ramallah, ce qu’ont refusé les parlementaires européens qui boycottent Arafat, notamment pour préserver leur rencontre avec Ariel Sharon.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil