La Cour pénale internationale ne peut rien contre Israël

Courrier International

dimanche 4 janvier 2015, par Desinfos

Mercredi 31 décembre 2014, Jérusalem a exprimé sa colère à la suite de la décision palestinienne d’adhérer à la Cour pénale internationale (CPI). Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a promis une “riposte”. Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, menaçait depuis longtemps de signer le Statut de Rome, ce que beaucoup considéraient comme son arme fatale contre Israël. Toutefois, les personnes qui connaissent bien les rouages de la CPI, installée à La Haye, savent que la route menant à une condamnation des Israéliens pour crimes de guerre ou crimes contre l’humanité sera longue et semée d’embûches.


Voir en ligne : http://mobile.courrierinternational...


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil