L’antisémitisme dans l’exil germanophone en Bolivie (1938-1945)

Katell Brestic

vendredi 19 décembre 2014, par Desinfos

Voir en ligne : http://trajectoires.revues.org/1470

Entre 1938 et 1945, environ 10 000 exilés germanophones qui quittèrent le Reich en raison de leur orientation politique ou de leur judéité, affirmée ou assignée, trouvèrent refuge en Bolivie. Cette vague d’immigration engendra des tensions entre arrivants et population locale qui menèrent à des manifestations parfois violentes d’antisémitisme. Nous en analyserons, à travers l’étude des correspondances des exilés et des journaux publiés en Bolivie les causes et les formes prises par ces tensions, ainsi que leur impact sur les processus de construction identitaire des exilés, marqués par l’indifférence, voire le rejet.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil