Triste désinformation : la tartufferie de l’Eurovision (Nous sommes tous des Berbères andalous)

par Robert Cotta - http://israel-diaspora.info/

mardi 28 mars 2006

C’est un complot ? ! Les agences de presse et tous les journaux maquillent la vérité sur Ortal, sélectionnée pour représenter la France à l’Eurovision. Comment cacher qu’elle est... israélienne ?


« Cachez ce sein que je ne saurais voir » faisait dire Molière à Tartuffe. La tartufferie serait-il une spécialité française ?

Voici le communiqué de l’A.P. que tous les journaux ont repris sans modiication :

Eurovision : Ortal représentera la France

PARIS 17.03.2005 (AP) - C’est la jeune chanteuse Ortal, 26 ans, qui représentera la France au concours de l’Eurovision le 21 mai prochain à Kiev (Ukraine). Elle a battu ses quatre concurrents mardi soir en direct sur France-3, choisie par un jury de personnalités et les votes des téléspectateurs.

La chanteuse, d’origine berbère et andalouse, (sic) a interprété « Chacun pense à soi », une chanson qu’elle a composée elle-même.

Elle avait quatre adversaires - deux garçons et deux filles, âgés de 22 à 33 ans- au cours de la « finale » organisée mardi soir lors d’une émission présentée par Laurent Ruquier et Elsa Fayer.

C’est la première fois que les téléspectateurs pouvaient choisir le chanteur et la chanson représentant la France à l’Eurovision, dont ce sera la 50e édition cette année. France-3 avait lancé un appel à candidatures, notamment auprès de labels musicaux, au terme duquel cinq candidats avaient été retenus pour la finale.

Lors de l’émission, les candidats ont interprété leur chanson et étaient parrainés par des vedettes connues, avec lesquelles chacun a chanté en duo. Ortal avait comme marraine Liane Foly.

Où est l’erreur ? Ortal est née en Israël et a vécu une grande partie de sa vie en France.

Il faut croire que c’en est trop pour la France ! Quoi ! Une Israélienne représenterait la France ? Mais que fait donc Chirac ?

Il faut croire que l’A.P. a volontairement maquillé la vérité pour ne pas choquer les Français. Une berbère andalouse, sachez le bien c’est une manière « propre » et « politiquement correcte » d’appeler une Israélienne...
Nous sommes tous des berbères andalous...


Le courrier des lecteurs

Mots-clés

Accueil