40 millions de dollars à 2 universités américaines pour faire connaître la véritable identité de l’Islam

Michel Louis Lévy

samedi 11 mars 2006

Double page couleurs dans « Le Monde » du 9 mars 2006 sous le sigle de la Kingdom Holding Company : Faut-il que la trésorerie du « Monde », soi-disant journal de référence en France, soit tombée bien bas pour accepter un publi-reportage aussi courtisan, qui ne dit pas son nom.


La double page centrale du « Monde » [daté du 8 mars 2006] de ce soir est d’une indécence absolue.
Il faut la faire connaître à tous ceux de vos correspondants qui ne lisent pas « Le Monde » papier.
Dans un charabia incroyable et sous un déluge de pétro-dollars, ce n’est rien moins qu’un appel à une Sainte Alliance de la corruption et de l’antisémitisme, qui déshonore les Universités de Harvard et de Georgetown, et accessoirement « Le Monde ».

Voici le texte de ces deux pages couleurs centrales dans le journal « le Monde : »

Page de gauche : le programme d’études islamiques Alwaleed Bin Talal à l’Université de Harvard

"L’Islam nous apprend à approfondir les valeurs de la fraternité humaine et à promouvoir les rencontres entre les civilisations et les cultures humaines, grâce aux richesses et aux diversités desquelles l’humanité tire tout son regain, sa tolérance et toute sa continuité.

C’est dans ce noble esprit philanthropique et toujours dans le cadre de ses efforts continus au service de la science et de la religion ainsi que celui de ses efforts pour faire connaître la véritable identité de la civilisation et de la culture Islamiques que Son Altesse Royale le Prince Alwaleed Bin Tahal Bin Abdulaziz AlSaud, président de la « Kingdom Holding Company », a fait un don d’une valeur de 20 millions de dollars pour le développement des études Islamiques à l’Université de Harvard.

En signe d’estime et de reconnaissance envers cette noble initiative, l’Université de Harvard a donné à ce centre le nom de Son Altesse Royale le Prince Alwaleed. Le généreux don de son Altesse va permettre d’augmenter le nombre d’étudiants spécialisés dans les études Islamiques et de les soutenir financièrement avant et après l’obtention de leurs diplômes. Il pemettra en outre à la bibliothèque de l’Université de Harvard de lancer le « Projet de l’Héritage Islamique » qui assurera entre autres une imagerie numérique d’importants objets à valeur historique mise gratuitement à la disposition des chercheurs et des spécialistes de par le monde. Ce programme se veut le lieu de prédilection de tous les étudiants et une soure académique de grande importance pour les sciences de la religion. C’est aussi une autre noble réalisation de Son Altesse Royale pour le pays et pour la religion.

Page de droite : Le Centre Prince Alwaleed Bin Talal pour l’entente Islamo-Chrétienne« à l’Université de Georgetown »Toutes les religions monothéistes ont reconnu à la vie sa noble valeur. L’Islam comme le Christianisme prônent l’amour, la modération, la tolérance et la justice. La culture Islamique a contribué à l’enrichissement des civilisations à travers des principes et de nobles valeurs se basant sur le caractère transcendant de l’homme dans le cadre des valeurs communes de la foi et dans le refus de toute atteinte aux valeurs humaines.

Dans le cadre de cette noble perspective, Son Altesse Royale le Prince Alwaleed Bin Talal Bin Abdulaziz AlSaud, président de la « Kingdom Holding Company », soucieux de servir la religion et la science et fidèle à ses efforts continus pour faire connaître la véritable identité de l’Islam a fait un don de 20 millions de dollars pour le développement du centre pour l’entente Islamo-Chrétienne à l’Université de Georgetown afin que celle-ci soit une tribune pour le dialogue entre les religions, une source de savoir et un centre d’entente et de respect mutuel. Ceci s’inscrit dans le cadre de l’engagement continu du Prince au service de l’éducation et de l’entente religieuse.

Le centre va axer ses efforts sur l’instauration de points d’attache entre la civilisation Islamique et la civilisation occidentale,et ce, en formant un groupe de penseurs chargés d’étudier et de promouvoir les relations Islamo-Chrétiennes d’une façon générale. Le centre aura aussi pour objectif de fournir toute la logistique nécessaire relative aux programmes et nécessaires aux chercheurs, aux professionnels et au public afin de promouvoir une meilleure compréhension des deux religions. En signe de reconnaissance et par respect à cette initiative, l’Université de Georgetown a décidé de donner à ce centre le nom de Son Altesse le Prince."


Les textes

Mots-clés

Accueil