Le président iranien Ahmadinedjad s’étend sur le « mythe de l’Holocauste » et adresse un message à « l’Europe agressive » et au « Grand Satan » :

MEMRI

mardi 14 février 2006

« Vous devriez être reconnaissants à notre peuple de s’être comporté noblement envers vous jusqu’à présent (...) Ne nous faites pas perdre patience. Les peuples se sont réveillés. Le monde de l’islam s’est réveillé. »


Voici des extraits d’une allocution du président iranien Mahmoud Ahmadinedjad, diffusée sur Jeam-e Jam 2 le 11 février 2006 :

VISIONNER LE CLIP SUR http://www.memritv.org/Search.asp?ACT=S9&P1=1034 .

Mahmoud Ahmadinedjad : L’affront fait à l’honneur du Prophète de l’islam est en fait un affront au culte de Dieu, à la quête de la vérité et de la justice, un affront à tous les prophètes de Dieu. Il est évident que tous ceux qui s’attaquent à l’honneur du Prophète de l’islam...

La foule : Mort au Danemark.

Mort au Danemark.

Mort au Danemark.

Mort au Danemark.

(...)

Mahmoud Ahmadinedjad : En tant que représentant du grand peuple iranien, j’appelle tous les hommes libres - chrétiens et Juifs - à se lever avec les musulmans pour ne pas laisser une poignée de sionistes sans scrupules, vaincus en Palestine, porter atteinte à la sainteté des prophètes.

Je les exhorte à ne pas laisser quelques faibles gouvernements - qui doivent leur ascension au pouvoir au soutien des sionistes - les soutenir dans leurs manoeuvres.

Comme j’ai déjà dit, pour certains gouvernements européens agressifs ainsi que pour le Grand Satan [les Etats-Unis], il est permis de porter atteinte à l’honneur des divins prophètes, alors que c’est un crime de mettre en doute le mythe de l’Holocauste ou de s’interroger sur la façon dont le régime fictif qui occupe la Palestine a vu le jour.

Sur la base de ce mythe, le régime sioniste usurpateur a réussi, pendant soixante ans, à extorquer tous les gouvernements occidentaux et à justifier les crimes commis dans les territoires occupés - tuant des femmes et des enfants, détruisant des maisons, et transformant en réfugiés des êtres sans défense.

Quand nous protestons, [les Européens] répondent : ’La liberté règne chez nous.’ Ils mentent. Ils sont les otages des sionistes. C’est aux Européens et aux Américains de payer le prix élevé de cette prise d’otages.

Comment se fait-il qu’ils soit permis, chez vous, de porter atteinte à l’honneur des prophètes, alors qu’il est interdit de faire des recherches sur le mythe de l’Holocauste ? Vous êtes une poignée de tyrans, dépendants des sionistes et tenus en otages par eux.

Nous vous proposons la chose suivante : Si vous ne mentez pas, permettez qu’un groupe de chercheurs neutres et honnêtes se rende en Europe pour discuter avec les gens, examiner les documents et faire connaître le résultat de ses recherches sur le mythe de l’Holocauste. Vous avez interdit à vos propres savants de faire des recherches sur le sujet ; ils ont le droit de tout étudier, hormis le mythe de l’Holocauste. Est-ce que ce n’est pas là une pratique médiévale ?

(...)

Aujourd’hui encore, un petit comité se réunit et déclare : ’Nous décrétons que l’Holocauste a bien eu lieu, et tout le monde doit penser comme nous.’ C’est un mode de pensée médiéval. Alors que [votre] technologie a évolué, [votre] culture et [votre] mode de pensée sont restés moyenâgeux. Si vous voulez trouver le véritable Holocauste, allez le chercher en Palestine. Là-bas, les usurpateurs sionistes massacrent les Palestiniens jour après jour. Si vous cherchez les crimes de l’Holocauste, vous les trouverez parmi les Irakiens opprimés. Aujourd’hui, vos méthodes et votre façon de penser sont connues dans le monde entier. Ce comportement représente l’essence du libéralisme occidental.

(...)

Jusqu’à présent, la République islamique d’Iran s’est conformé, dans le domaine nucléaire, au cadre de l’AIEA et du TNP. Mais s’il s’avère que vous essayez, au moyen de ces régulations, de priver le peuple iranien de ses droits, sachez que celui-ci reconsidérera sa politique.

(...)

Vous avez détruit le prestige du TNP. Vous devriez savoir que le peuple iranien ne renoncera pas à son droit incontestable. Ecoutez ! C’est la voix du peuple iranien. Elle exprime clairement son opinion sur l’énergie nucléaire. Ecoutez :

La foule : L’énergie nucléaire est notre droit incontestable.

L’énergie nucléaire est notre droit incontestable.

L’énergie nucléaire est notre droit incontestable.

L’énergie nucléaire est notre droit incontestable.

(...)

Mahmoud Ahmadinedjad : Vous devriez être reconnaissants à notre peuple de s’être comporté noblement envers vous jusqu’à présent et de s’être montré patient. Nous voulons continuer d’être patients. Ne nous faites pas perdre patience. Les peuples se sont réveillés. Le monde de l’islam s’est réveillé. Ne nous faites pas revoir notre politique.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil