Caricatures de Mahomet

service de Presse de l’ambassade de France en Israël

mardi 7 février 2006

Le Maariv rapporte que la « ligue arabe européenne », une organisation néerlandaise radicale, a publié des caricatures antisémites sur son site Internet au nom de la liberté d’expression et en réplique à la publication des caricatures représentant le prophète Mahomet dans des journaux européens.


Une des caricatures affirme que la Shoah n’a jamais existée tandis qu’une autre représente Adolf Hitler et Anne Frank dans un même lit. Le député arabe israélien Abd-el-Malek Déhamshé, membre du mouvement islamique a condamné ces caricatures :« ce n’est pas de la liberté d’expression mais de la liberté d’incitation à la violence ».

Hier, poursuit le journal, des manifestants ont pris d’assaut l’ambassade danoise à Beyrouth et en ont brûlé le bâtiment. Au cours de ces émeutes, un manifestant a été tué et trente autres blessés. Le ministre de l’Intérieur libanais a démissionné mais des responsables politiques libanais ont accusé implicitement la Syrie d’avoir planifié les émeutes. En effet, sur 170 personnes arrêtées, 80 étaient de nationalité syrienne et 40 étaient des Palestiniens.

A la suite de vives réactions en Europe, le ministère des Affaires étrangères syrien a condamné l’attaque des ambassades à Damas. L’Iran a de son côté annoncé qu’il rappelait son ambassadeur à Copenhague. Les violences, ajoute le Maariv, se sont aussi poursuivies au sein de l’Autorité palestinienne : des membres du Fatah ont pris le contrôle du centre culturel français à Naplouse et ont affirmé qu’il resterait fermé tant que la France ne présenterait pas d’excuses officielles pour « l’atteinte portée à l’honneur du prophète ».


La revue des infos

Mots-clés

Accueil