L’élection du Hamas chasse un tournoi de hockey d’Israël

mardi 7 février 2006

Le président montréalais de la Fédération internationale de hockey est fortement déçu que des questions de sécurité aient forcé le déménagement du championnat mondial de la troisième division des moins de 18 ans d’Israël à la Roumanie.


« Nous sommes dévastés, a déclaré Alan Maislin, l’homme d’affaires à la tête d’une entreprise de camionnage. C’est comme si j’avais été poignardé en plein coeur. »

Le tournoi devait avoir lieu du 13 au 20 mars à Metulla, une ville située près de la frontière libanaise.

La décision de la Fédération internationale de hockey sur glace a à voir avec l’élection du parti Hamas, considéré comme terroriste par les Etats-Unis, le Canada et l’Union européene. Maislin estime que le tournoi aurait pu être présenté mais dit en même temps comprendre la situation.

La Nouvelle-Zélande avait été prévenue par son ministre des Affaires étrangères de ne pas se rendre en Israël, ce qui a entraîné la décision de la FIHG.

L’Arménie, la Bulgarie, l’Afrique du Sud et la Turquie sont les autres pays inscrits à ce championnat.

Tous les matchs auraient été disputés au Canada Centre, la seule patinoire convenable en Israël, située à quelques pas de la frontière avec le Liban.

L’équipe nationale d’Israël, dirigée par Jean Perron, a gagné le championnat mondial de la deuxième division l’été dernier pour accéder à la division 1.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil