Communiqué du Bureau du Premier ministre par intérim Ehud Olmert au sujet des résultats des élections palestiniennes

vendredi 27 janvier 2006

Le Premier ministre par intérim Ehud Olmert a tenu jeudi soir (26.01), à l’issue des résultats du scrutin des élections palestiniennes, une réunion de sécurité. Les ministres Shaul Mofaz (Défense), Tzipi Livni (Affaires étrangères), Gideon Ezra (Sécurité intérieure), Tzahi Hanegbi (Ministre sans portefeuille), Dan Halutz (Chef d’Etat-Major) et Yuval Diskin (Directeur de l’Agence Israélienne de Sécurité), ainsi que d’autres hauts représentants ont participé à la réunion.


Le communiqué suivant a été publié :

« Aujourd’hui, nous savons que les élections palestiniennes se sont soldées par une victoire du Hamas. Sans aucun doute, du point de vue d’Israël, une nouvelle situation se présente.

Dans la Feuille de route, l’Autorité Palestinienne s’était engagée à démanteler toutes les organisations terroristes opérant dans sa zone. Israël a soutenu la Feuille de route et a demandé - et continue à demander- que le Président de l’Autorité Palestinienne, Abu Mazen, mette à exécution son obligation de démanteler les organisations terroristes et leurs infrastructures.

Il y a environ un an, l’Autorité Palestinienne a décidé de tenir des élections pour son Conseil législatif et elle a permis à la principale organisation terroriste - le Hamas - de prendre part à ces élections. Dans le même temps, l’Autorité Palestinienne et son Président ont pris l’engagement - à la fois envers nous et envers la communauté internationale - qu’une condition pour la participation du Hamas à ces élections était le désarmement du Hamas et sa transformation d’une organisation terroriste en une organisation politique, en accord avec les exigences de la Feuille de route.

La communauté internationale a accepté d’inverser l’ordre des choses en permettant à l’Autorité Palestinienne de tenir les élections avant qu’elle ne démantèle les organisations terroristes. Nous demandons que l’Autorité Palestinienne et son Président honorent cet engagement dans les plus courts délais, d’une part en désarmant le Hamas et les autres organisations terroristes, et d’autre part en neutralisant toutes leurs capacités à commettre des actes de terrorisme.

L’Etat d’Israël ne négociera pas avec l’administration palestinienne si ses membres incluent une organisation terroriste armée qui appelle à la destruction de l’Etat d’Israël ; dans tous les cas, Israël continuera à combattre le terrorisme avec une main de fer, et en tout lieu.

Le Hamas est considéré comme une organisation terroriste par la majeure partie de la communauté internationale. Celle-ci n’acceptera pas une situation dans laquelle une organisation terroriste participe à une administration qui cherche à acquérir la légitimité internationale.

Le Premier ministre par intérim Ehud Olmert et la Ministre des Affaires étrangères Tsipi Livni seront en contact à ce sujet avec les leaders internationaux en vue de la réunion du Quartet d’une part et de la réunion des Ministres des Affaires étrangères européens d’autre part, qui se tiendront toutes deux la semaine prochaine. Israël réclamera de la communauté internationale dans son ensemble qu’elle contraigne l’Autorité Palestinienne et son Président à honorer son engagement à éliminer le Hamas en tant qu’organisation terroriste appelant à la destruction d’Israël ».


La revue des infos

Mots-clés

Accueil