Saddam Hussein aurait donné l’ordre d’attaquer Israël avec des armes de destruction massive

(Jerusalem Post) traduit par Cathy pour VoxDei.

lundi 30 janvier 2006

Le numéro deux de l’Armée de l’Air irakienne, le général Georges Sada, a révélé samedi que Saddam Hussein lui avait donné l’ordre pendant la première Guerre du Golfe de bombarder les grandes villes israéliennes avec des armes chimiques.


Le dictateur, selon les déclarations de Sada dans un livre récemment publié : Saddam’s secrets [Les secrets de Saddam] avait donné l’ordre que 96 avions de combat russes soient armés avec des armes chimiques et envoyés pour bombarder Israël.

Sada, qui a récemment servi de conseiller pour la sécurité intérieure auprès du premier ministre provisoire irakien et qui est en train de faire la promotion de son livre aux Etats-Unis, affirme qu’il avait réussi à l’époque à convaincre Saddam de revoir son ordre.

Sada dit qu’il a convaincu Saddam d’abandonner la mission en lui disant que les pilotes irakiens ne réussiraient pas à achever la mission avec l’équipement dont ils disposaient et que les radars israéliens les détecteraient longtemps avant qu’ils atteignent leur cible.

Dans son livre, écrit il y a 4 ans, Sada déclare aussi que les armes chimiques irakiennes ont été envoyées en Syrie à bord d’avions Boeing civils irakiens, juste avant l’invasion des Américains.

Sada a dit que 56 vols de ce type se sont produits mais n’ont pas été remarqués car les avions volaient sous couverture d’aide humanitaire.

Juste avant la deuxième Guerre du Golfe, Israël avait averti que l’Irak transportait des armes chimiques de son territoire vers la Syrie.

Les armes chimiques et les autres armes de destruction massive n’ont jamais été retrouvées en Irak par les forces alliées menées par les Etats-Unis.


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil