Nous sommes pourtant coupables

Mordechai Kedar | Adapté par Danilette

lundi 7 juillet 2014, par Desinfos

Une nation entière était en deuil, debout devant les tombes ouvertes de Gilad, Eyal et Naftali, z’l, unie dans la douleur, la souffrance et assommée par la destruction brutale de ces jeunes lumineux et purs, l’espoir brisé de parents éperdus d’amour, brutalement, par des assassins bestiaux qui ont profité de la confiance que ces garçons innocents leur avaient donnée. La mémoire des trois garçons restera et les évènements de ces dernières semaines accompagneront notre nation en Israël et dans la diaspora encore pour très très longtemps.


Voir en ligne : http://danilette.over-blog.com/arti...


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil