La Pape François en Terre Sainte : le Patriarcat latin de Jérusalem continue à jouer le jeu de la désinformation

Hélène Keller-Lind

jeudi 22 mai 2014, par Desinfos

Alors qu’il désinforme grossièrement avec une toile hérétique niant l’identité juive de Jésus et de sa famille qui sera exposée pendant la messe papale du 25 à Bethléem, le Patriarcat latin de Jérusalem relaye un communiqué du « Président de l’État de Palestine, monsieur Mahmoud Abbas », parlant paix, alors que son parti, le Fatah, et l’Autorité palestinienne incitent à la guerre et la violence antisémites et anti-sionistes, comme le fait le Mufti de l’Autorité palestinienne qui, lui, appelle carrément à tuer des Juifs...Personnage que va pourtant rencontrer le Pape...


« Jésus n’était pas juif mais palestinien », Patriarcat et Autorité palestinienne

Hier desinfos.com vous apprenait qu’à l’occasion de la visite du Pape François dans les Territoires palestiniens le Patriarcat latin de Jérusalem entendait instrumentaliser, voir piéger, le chef de file de l’Église catholique en déployant une toile impie et hérétique derrière lui lorsqu’il célébrera une messe le dimanche 25 mai à Bethléem. En effet, sur cette toile figurent notamment Jésus et sa famille, affublés délibérément de keffiehs, signe de ralliement palestinien, voulant ainsi gommer leur irréfutable identité juive. Un thème constant dans la désinformation palestinienne avec une Autorité palestinienne qui brandit ce mensonge encore et encore

Un Mamoud Abbas qui parle paix mais incite à la violence

Aujourd’hui le Patriarcat relaye un message de propagande mensonger du Président – sans mandat car non réélu – de l’Autorité palestinienne. On y lit : « 20 mai 2014. Le Président de l’Etat de Palestine, monsieur Mahmoud Abbas, a délivré un communiqué dans lequel il souhaite la bienvenue au pape François attendu par le peuple palestinien à Bethléem et à Jérusalem, avec tout le respect qui convient à sa grande dignité et au message d’amour et de paix qu’il apporte.
Chers frères et sœurs,
A l’occasion de la visite de Sa Sainteté le Pape François en Palestine, j’ai la joie de Lui souhaiter la bienvenue en Terre Sainte, où le peuple palestinien va l’accueillir, à Bethléem et à Jérusalem, avec tout le respect qui convient à sa grande dignité, et à son message d’amour et de paix.
Le peuple palestinien, musulman et chrétien, n’oubliera jamais les positions du Vatican depuis la « Nakba » (NDLR : littéralement la « Catastrophe ») de 1948, lorsqu’il a encouragé la défense de ses droits.
Nous regardons vers ce jour où la paix sera rétablie dans notre pays, lorsque cessera l’occupation et que naîtra notre Etat Palestinien indépendant. Un Etat souverain avec Jérusalem-Est comme capitale.
Bienvenue donc au Grand Hôte de notre pays, la Terre Sainte, berceau des messages et des religions, terre d’amour et de paix ».

Le message est très politique, bien sûr. Il place Jérusalem en Palestine, rappelle la « Nakba » - version palestinienne de la création moderne de l’État d’Israël très sujette à caution car réécrivant volontiers l’histoire -, fustige « l’occupation » - terme pipé pour décrire la gestion par Israël d’une partie des Territoires disputés -, évoque un « berceau des religions », alors que l’Autorité palestinienne se refuse à reconnaître le caractère juif d’Israël ou de Jérusalem, parle de terre de paix, alors que son parti, le Fatah et l’Autorité palestinienne, qu’il dirige, incitent systématiquement à la guerre et la violence...

Le ministère des Affaires étrangères israélien a d’ailleurs publié un rapport détaillé sur la question fin février 2014

Le Pape va rencontrer le Mufti de l’Autorité palestinienne qui, entre autres villénies, appelle à « tuer des Juifs »

Par ailleurs, très mal avisé ou très mal conseillé, au cours de sa visite le Pape François doit rencontrer le Mufti de l’Autorité palestinienne, le cheikh Mohammed Hussein. Or, « en 2012, dans un prêche, le mufti affirmait que c’est le destin des musulmans de tuer les juifs. A une autre occasion, dans la mosquée Al-Aqsa, il enseignait que les Juifs étaient « les ennemis d’Allah », et dans un autre discours, il a dit que les âmes des terroristes suicide « nous disent de suivre leur voie. ». Ce que rapporte et documente l’observatoire des médias palestiniens, Palestinian Media Watch, qui enjoint le Pape de demander au mufti de se rétracter. Ce qui serait la moindre des choses pour le représentant religieux d’une Autorité palestinienne se présentant comme apôtre de la paix...

Vidéo : le destin des musulmans est de tuer des juifs

https://www.youtube.com/watch?v=sHhG1IyfqXg

Vidéo : les âmes des terroristes suicide "nous disent de suivre leur voie

http://palwatch.org/main.aspx?fi=975&fld_id=975&doc_id=6924

De plus, tout comme le Patriarcat de Jérusalem, dans un travestissement grossier de l’histoire et des Évangiles, le mufti estime, lui aussi, que Jésus était « le Palestinien par excellence »

http://palwatch.org/main.aspx?fi=506&fld_id=506&doc_id=1171

Par ailleurs, Mohammed Hussein nie qu’il y ait jamais eu un Temple pour les Juifs à Jérusalem...

http://palwatch.org/main.aspx?fi=975&fld_id=975&doc_id=6721

Sans compter sa vision archaïque de la place de la femme qui, selon lui, doit obéir en tout à son mari et le servir...

https://www.youtube.com/watch?v=-BLh2BsZiOc.


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil