La menace terroriste jugée « particulièrement élevée » en France

(Reuters)

vendredi 23 décembre 2005


La menace terroriste est « particulièrement élevée » en France, écrit l’Unité de coordination de la lutte antiterroriste (Uclat) dans une note citée par le journal Le Monde.

L’organisme, qui assure la liaison entre les services concernés par la lutte contre le terrorisme en France, s’inquiète en particulier du conflit en Irak, « nouvelle terre de djihad pour pour les candidats radicalisés originaires d’Europe » et du ralliement du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC) au djihadisme international.

« Tout, mêmes les violences urbaines, peut être recyclé par l’islamisme radical pour justifier une opération terroriste sur le territoire, selon l’Uclat », écrit Le Monde.

Parmi les raisons pour lesquelles la France pourrait être attaquée, l’Uclat cite l’adoption par les Nations Unies, à l’initiative de Paris et de Washington, de la résolution 1559 contre la Syrie et la loi du 15 mars 2004 sur le port des signes religieux à l’école.


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil