Paul Martin : Le Canada entend éliminer le rituel annuel de résolutions anti-israéliennes à l’ONU

Judeoscope

lundi 14 novembre 2005

Le premier ministre du Canada Paul Martin a inauguré hier soir devant 4 000 délégués internationaux l’Assemblée générale des communautés juives unies qui se déroule actuellement à Toronto.


Ignoré des médias francophones du Canada, le discours d’inauguration de Martin a fait les manchettes dans toute la presse anglophone.

« Les valeurs d’Israël sont les valeurs du Canada », a déclaré Martin, « des valeurs partagées de démocratie, de droit et de protection des droits de l’Homme ». Assurant les délégués que le Canada est un allié inébranlable du peuple juif, Martin a tenu à condamner une nouvelle fois les menaces de destruction proférées contre Israël par le président iranien Mahmoud Ahmadinejad en octobre dernier :

« Le Canada n’acceptera pas un tel discours de haine », a-t-il dit,« Je tiens à être très clair, cette menace à l’existence d’Israël, cet appel au génocide doublé des évidentes ambitions nucléraires de l’Iran est une question que le monde ne peut ignorer ».

Au-delà de ces expressions d’amitié et de solidarité, toutefois, ce sont les promesses d’ordre diplomatique de Martin dont se souviendront le plus les délégués.

« Ces mêmes valeurs se reflètent dans la compréhension qu’a Israël des engagements que les nations ont les unes envers les autres. Le Canada a appuyé pendant plusieurs années la place légitime d’Israël au sein de la communauté internationale, y compris aux Nations unies », a-t-il dit. « Et nous continuerons à faire pression en faveur du type de réformes qui élimineront la politisation des Nations unies et de ses agences et en particulier le rituel annuel de résolutions politisées anti-israéliennes ».

L’Assemblée générale des communauté juives unies est le plus grand rassemblement annuel de dirigeants juifs au monde. Les délégués proviennent des fédérations juives nord-américaines, d’Israël et du monde entier.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil