Israël entre lutte contre le terrorisme et Prix Nobel

Hélène Keller-Lind

lundi 14 octobre 2013, par Desinfos

Dans ses remarques faites en préambule de la réunion hebdomadaire du Cabinet ministériel Benyamin Netanyahou rappelle les faits saillants de l’heure. En ce 13 octobre 2013 elles résument certaines des réalités marquantes qui sont celles de l’État hébreu : lutte de tous les instants contre un terrorisme palestinien multi-forme, en augmentation ces derniers temps et parfois meurtrier, mais aussi début d’une année universitaire qui est l’occasion de rappeler l’excellence du système éducatif israélien, avec ses prix Nobel ou les unités d’élite de Tsahal. Qui, souligne le Premier ministre, contribuent tous à renforcer l’État d’Israël.


Terrorisme : l’année la plus calme en plus d’une décennie, mais augmentation récente des actes terroristes

C’est en évoquant la découverte d’un tunnel construit depuis Gaza que Benyamin Netanyahou ouvrait la session hebdomadaire du Cabinet ministériel à Jérusalem. Un tunnel destiné à faire entrer des terroristes au cœur du pays que viennent de découvrir des soldats. Projet funeste mis à mal grâce, disait-il, à « une politique agressive contre le terrorisme, faite de mesures préventives, de renseignement, d’actions que nous lançons, ou réactives ». Cette politique couplée à « l’Opération Pilier de Défense ayant eu pour résultat que cette année soit la plus calme en plus d’une décennie ».

Il notait pourtant « une augmentation des actes terroristes ces dernières semaines. Et évoquait « l’incident dans la Vallée du Jourdain, en cours d’investigation, le meurtre de Sraya Ofer », ajoutant : « je me souviens de lui enfant, il était dans la classe de mon frère Ido et venait souvent chez nous. C’était un garçon mûr, sérieux, qui contribua grandement plus tard, au cours de son service militaire, a contribué à Tshal et à la sécurité de l’Etat . Nous adressons nos sincères condoléances à la famille Ofer ».

Ce meurtre a été perpétré après celui d’un soldat à Hébron et l’agression d’une petite fille de 9 ans, glorifiés aussitôt par le Fatah....

Un enseignement d’excellence qui assure un avantage qualitatif

Benyamin Netanyahou poursuivait sur une note d’espoir, rappelant que son gouvernement précédent avait consacré sept milliards de shekels au renforcement de l’enseignement supérieur,un tournant positif, selon tous les experts en la matière, et saluait les trois cent mille étudiants qui entament leur année universitaire. « L’enseignement en général...assure notre avenir, notre avantage qualitatif et bien entendu notre excellence », ajoutait-il. Rappelant que deux scientifiques ayant commencé à collaborer à l’Institut Weizmann, viennent de recevoir le Prix Nobel de Chimie.


« Il y a du génie qui naît et se développe ici », dit-il, « cela a toujours été le cas et continuera à l’être. Je rencontre ces génies en herbe, comme le fait le ministre de la Défense et nombre d’autres certainement...dans une série d’unités d’élite de Tsahal, dans le renseignement ou ailleurs. Ils ont contribué et contribueront grandement à l’État d’Israël ».


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil