un chef d’Al-Aqsa annonce la rupture de la trêve

jeudi 29 septembre 2005


Un des principaux chefs des Brigades d’Al-Aqsa a annoncé que son groupe rompait la trêve des attaques anti-israéliennes. Il s’exprimait après la mort d’un de ses activistes tué par Tsahal dans le nord de la Cisjordanie.

« Nous ne sommes plus tenus par la trêve et ne la respecterons plus après l’assassinat par Israël de l’un de nos chefs, Samer Al-Saadi », a déclaré Zakaria Al-Zoubeidi, l’un des hommes les plus recherchés par Israël. « Ce crime ne passera pas sans punition et nous allons y riposter », a-t-il ajouté.

Saadi a été tué tôt jeudi pendant des affrontements qui ont éclaté lors d’une opération de l’armée israélienne à Jénine, selon des sources sécuritaires palestiniennes.

Les brigades d’Al-Aqsa, issues du mouvement Fatah, observent à l’instar des autres groupes terroristes palestiniens une trêve informelle dans les attaques anti-israéliennes depuis le début de l’année.

Outre Saadi, deux terroristes du Jihad islamique ont été tués dans un échange de tirs avec des soldats israéliens qui ont encerclé une maison dans la localité voisine de Birqin, à l’ouest de Djénine.

Un porte-parole de Tsahal a confirmé que ces trois Palestiniens avaient été tués « lors d’échanges de tirs » dans le cadre des arrestations effectuées depuis le week-end dernier par les services de sécurité israéliens dans les rangs du Hamas et du Jihad islamique.


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil