Tsahal sort de Gaza, les synagogues sont mises à sac dans les anciennes implantations

lundi 12 septembre 2005


Des centaines de jeunes palestiniens ont mis à sac les synagogues de plusieurs implantations de la bande de Gaza, peu après le retrait de l’armée israélienne de ce territoire administré depuis 38 ans. Les soldats ont commencé à regagner Israël.

Les jeunes ont pénétré dans l’an cienne implantation de Kfar Darom dans la nuit, dans le sillage des forces palestiniennes. Ils ont cassé les vitres du lieu de culte vide et mis le feu à des palmiers à son entrée. Les arbres brûlaient dans la nuit comme des torches. Certains sont montés sur le toit et ont scandé Allah Akbar (Dieu est le plus grand).

Dans l’ancienne imlantations de Netzarim également, des jeunes ont brisé les vitres d’une synagogue et ont tenté de l’incendier, ont rapporté des témoins. Des policiers palestiniens ont tenté de s’interposer mais n’étaient pas suffisamment nombreux pour empêcher ces destructions.

L’Autorité palestinienne a annoncé qu’elle raserait lundi les 24 synagogues laissées dans les anciennes implantations dans la bande de Gaza après qu’Israël eut décidé de les maintenir en place.

Le premier ministre Ariel Sharon a justifié cette décision en expliquant qu’il aurait été impossible de déplacer les édifices religieux alors que tous les objets saints qui s’y trouvaient ont déjà été transférés en Israël. Deux lieux de culte avaient été démontées pierre par pierre, ces dernières semaines puis ramenées en Israël.

Tsahal a commencé tôt lundi matin à retirer ses troupes de la bande de Gaza. Ce retrait marque la fin du désengagement israélien de ce territoire qu’il administrait depuis 38 ans et son transfert à l’Autorité palestinienne.

Un convoi militaire comprenant plus d’une centaine de véhicules, dont des blindés, a traversé le point de passage de Kissoufim, entre la bande de Gaza et Israël. Selon Tsahal, les soldats quittaient aussi la bande de Gaza par le point de passage Magen 13, dans le nord du territoire.


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil