Le titre de Yediot Aharonot : « Il faut sortir immédiatement de Gaza », avec une photographie de dizaines de jeunes palestiniens affrontant à mains nues un char israélien après avoir forcé la clôture de sécurité du Gush Katif

service de Presse de l’ambassade de France en Israël

mercredi 7 septembre 2005


Incident grave

C’était exactement les images redoutées par le gouvernement israélien, écrit le Maariv : une centaine de jeunes Palestiniens - plusieurs centaines selon le Yediot - porteurs de drapeaux du Hamas, ont entamé hier une marche au sortir de Khan Younès, pour se diriger vers le Goush Katif. Mais au lieu de s’arrêter à la barrière, ils l’ont sectionnée et ont fait irruption dans le périmètre des anciennes implantations. En réaction, après que des jeunes aient commencé à grimper sur un char israélien en patrouille dans le secteur, les soldats de Tsahal ont ouvert le feu dans leur direction, et l’un des Palestiniens a été tué.

Immédiatement après, trois roquettes Qassam ont été tirées en direction du kibboutz Yad Mordekhay, en territoire israélien, et sont tombées près de la « ville de tentes » des colons évacués de la Bande de Gaza, sans faire de victimes.

Les chefs militaires, ajoute le Maariv, ont mis en garde hier contre le danger que des « manifestations » de ce genre se multiplient et fassent peser une menace sérieuse sur l’évacuation en bon ordre, en coordination avec les autorités palestiniennes, de la Bande de Gaza.


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil