TRIBUNE - Bernard Accoyer, l’ancien président de l’Assemblée nationale, prend la défense du journaliste qui passe ce lundi devant le conseil de discipline de France Télévisions pour avoir filmé le « mur des cons ».

« Mur des cons » : il faut sauver le « lanceur d’alerte » Weill-Raynal

Par Bernard Accoyer | Le Figaro.fr

lundi 3 juin 2013, par Desinfos

Voir en ligne : http://www.crif.org/fr/tribune/« -m...

Celui qui révèle un scandale ne doit plus être sanctionné, placardisé, licencié, ostracisé, mais protégé et montré en exemple. Depuis l’adoption de la loi du 16 avril 2013, malgré toutes les interrogations et critiques suscitées par la création d’un tel statut, les « lanceurs d’alerte » sont élevés au rang de « héros » de la citoyenneté et bénéficient d’une protection législative totale. Ainsi l’exige désormais cette nouvelle loi, qui dispose dans son article L. 1351-1 : « Aucune personne ne peut être… sanctionnée ou faire l’objet d’une mesure discriminatoire, directe ou indirecte, notamment en matière de rémunération, de traitement, de formation, de reclassement, d’affectation, de qualification, de classification, de promotion professionnelle, de mutation ou de renouvellement de contrat, pour avoir relaté ou témoigné, de bonne foi… de faits relatifs à un risque grave pour la santé publique ou l’environnement dont elle aurait eu connaissance dans l’exercice de ses fonctions.


http://www.lefigaro.fr/mon-figaro/2...


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil