Le Nouvel Obs se permet d’épingler Maitre Goldnadel

Simon Pilczer

dimanche 17 juillet 2005

Il y en a qui n’apprendront jamais rien. On devrait leur faire lire « L’Occidenté » de Liliane Messika.


Isabelle Monnin, la « Zorrote » du service de désinformation de la pensée au Nouvel Obs, ferait bien de se méfier quand elle pratique des attaques ad hominem aussi stupides que le « cheveu sur la langue » qu’aurait l’avocat William Goldnadel. (Lire dans le Nouvel Obs)

Si l’on s’intéresse vraiment à son cas, on va découvrir des choses désagréables à raconter, et le débat va s’élever.

Au fait, vous le saviez que le Nouvel Obs a des intérêts capitalistiques croisés avec le « journal de référence : le Monde ».

Au fait, la condamnation de la cour d’appel de Versailles d’Edgar Morin et consorts, et du journal le monde, fin mai 2005, stipulait dans un délai d’un mois,la publication du jugement et de ses attendus en bonne place et en gros caractères, du jugement pour « diffamation à caractère racial » suite à l’article « Israël, Palestine, le Cancer » publié en 2002.

Le journal le Monde n’a pas encore déféré à cette stipulation : attend-il le 15 août pour le faire ? Est-il au-dessus de la loi ?

C’est avec nos terroristes intellectuels de la gauche caviar que la France se retrouve dans un misérable climat de pensée unique, nombriliste, amère, ne comprenant pas encore qu’on n’ait pas choisi Paris pour les Jeux Olympiques de 2012.

Mais la structure mentale des psychorigides est inoxydable : ils ont toujours raison, les autres ont toujours tort.

Staline, Hitler, Mao, Castro, Ben Laden, et tous les fascistes de la création sont faits de ce bois là.

Et ils ont toujours des disciples empressés de s’engouffrer dans la gueule du Moloch.

Au-dessus du cerveau reptilien des instincts, il doit y avoir une bonne couche de cerveau grégaire chez l’humain.

La couche superficielle du cortex de matière grise est très mince.

Et très peu osent s’en servir de façon autonome !


Le courrier des lecteurs

Mots-clés

Accueil