Gaza : rassemblement monstre pour l’anniversaire du Fatah, unité en vue ?

Hélène Keller-Lind

vendredi 4 janvier 2013, par Desinfos

Finalement les quarante-huit ans du Fatah ont été célébrés dans la Bande de Gaza, attirant des centaines de milliers de participants appartenant au mouvement mais aussi au Hamas, ce qui indique une volonté d’unité des Palestiniens. Unité en vue, selon Mahmoud Abbas qui s’est adressé aux foules dans un message enregistré. Il y déclarait également que bientôt le drapeau palestinien flotterait sur la mosquée Al-Aqsa et Jérusalem, « notre capitale » enjoignant les Palestiniens à la sauver.


Une unité constatée

L’organisation des célébrations de l’anniversaire du Fatah à Gaza n’a pas été aisée mais, en fin de compte, ce sont des centaines de milliers de Palestiniens appartenant à Fatah et Hamas qui se sont réunis sur une place centrale de Gaza ainsi que dans d’autres lieux de la Bande de Gaza. Affluence record étant donné qu’il y a un million et demie de Gazaouis. Et que, par ailleurs, les combats passés entre Hamas et Fatah ont été particulièrement féroces. Depuis la main mise du Hamas sur la Bande de Gaza et l’expulsion du Fatah en 2006, nombreuses ont été les arrestations de membres des deux factions par le mouvement rival au pouvoir, que ce soit à Gaza ou en Judée Samarie, géré par le Fatah. On a évoqué des tortures, voire des assassinats. Les détenus étant parfois relâchés au gré des velléités de réconciliations souvent annoncées mais jamais concrétisées. Pourtant avoir vu, à quelques semaines d’intervalle, une marée de drapeaux verts du Hamas sur les places de Gaza - lors de la visite de Khaled Meshal - puis de Naplouse ou Hébron, pour les célébrations de l’anniversaire du mouvement terroriste et de sa soi-disant « victoire » sur Israël lors de l’Opération Pilier de Défense, puis des marées de drapeaux jaunes dans les mêmes lieux pour le Fatah semble dénoter une réelle volonté d’unité de la part des Palestiniens mais aussi et surtout de leurs dirigeants, frères ennemis jusqu’ici. Cela tiendra-t-il ? La question se pose désormais.

Message de Mahmoud Abbas : lutter pour Jérusalem et la mosquée Al-Aqsa

Si nombre de personnalités, comme Jibril al-Rajoub, appartenant au mouvement du Fatah fondé il y a quarante-huit ans s’étaient rendues sur place, Mahmoud Abbas n’avait pas fait le voyage – serait-ce là une prudence nécessaire ? - et s’est adressé aux foules dans un message enregistré. Les thèmes d’unité et de Jérusalem étant au cœur de ses déclarations.

Il déclarait, en effet, : « Bientôt, nous allons parvenir à l’unité et mettre fin à l’occupation, levant le drapeau palestinien sur la mosquée Al-Aqsa et Jérusalem »

« Toute notre vie sous occupation et assiégée notre regard a été fixé sur Jérusalem et nous devons tous profiter de cette occasion pour unir nos efforts, notre cœur et notre détermination pour sauver Jérusalem, notre capitale ».

L’agence Maan News qui rapporte l’événement note également que « Mahmoud Abbas a rendu hommage à la population de Gaza pour sa fermeté ». Faisant là clairement allusion à l’Opération Pilier de Défense. Pour rappel, le dirigeant palestinien n’a jamais condamné les tirs de centaines de missiles sur la population israélienne avant le déclenchement de l’opération israélienne. Ni après, d’ailleurs. Ce qui, sans doute, aura favorisé cette réconciliation actuelle. Aussi fragile soit-elle sans doute.


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil