L’égarement du Droit international et ses conséquences économiques

Par Maître Bertrand Ramas-Mulhbach Pour © 2011 lessakele

lundi 24 décembre 2012, par Desinfos

Voir en ligne : http://lessakele.over-blog.fr/artic...

Le 21 décembre 2012, les services Environnementaux de Véolia ont informé l’Autorité du service de gestion des déchets du nord de Londres (NLWA), de ce qu’ils retiraient leur offre pour la gestion des déchets et le contrat de leur réutilisation sous forme de combustibles. Prise dans la phase finale de la procédure d’attribution du marché public londoniens (d’une valeur de 4 milliards de Livres Sterling soit encore 3.25 milliards d’euros), cette décision fait suite à la campagne menée par l’association No to Veolia Action Group, dont l’ingénieur et membre, Rob Langland, s’est félicité : « Je vois avec grand plaisir qu’en raison de l’implication actuelle de Véolia dans les colonies israéliennes, ses offres ont été maintenant mises à la poubelle. »



Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil