Le réveil macabre d’Arafat et la tragi-comique décision française

Freddy Eytan | Le Cape

jeudi 30 août 2012, par Desinfos

Voir en ligne : http://jcpa-lecape.org/le-reveil-ma...

Jeudi 11 novembre 2004, 3 heures du matin, Yasser Arafat est décédé à l’hôpital des armées Percy à Clamart… Quelques heures après, sur le tarmac de la base aérienne de Villacoubay, le cercueil d’Arafat est recouvert du drapeau quadricolore palestinien et porté par huit soldats français de l’armée de terre. Au son de la marche funèbre de Chopin, trois compagnies de la Garde républicaine en tenue d’apparat rendent les honneurs…Après la sonnerie aux morts retentit l’hymne national palestinien et la Marseillaise, joués par la fanfare militaire. Des drapeaux français et palestiniens en berne flottent au vent tandis qu’un avion Airbus de l’armée de l’air s’envole avec la dépouille vers les cieux escorté par un autre avion de la République française avec, à son bord, le chef de la diplomatie…



Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil