L’absence d’honnêteté intellectuelle dans le traitement de la question syrienne

Par Maître Bertrand Ramas-Mulhbach Pour © 2011 lessakele

mardi 7 août 2012, par Desinfos

Le 2 août 2012, Kofi Annan, a fait part de son intention de ne pas renouveler son mandat de médiateur de l’Onu et de la Ligue Arabe pour la Syrie, lorsque celui-ci arrivera à son terme, soit le 31 août 2012. Sa décision a été motivée par l’existence de « divisions persistantes au sein du Conseil de Sécurité qui sont devenues un obstacle à la démocratie ». En d’autres termes, l’Onu dont la vocation est de favoriser la démocratie et la paix dans le monde, en est devenue son principal voire son unique obstacle.


Voir en ligne : http://lessakele.over-blog.fr/artic...


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil