Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas : Israël est un monstre qui mange les petits enfants

Hélène Keller-Lind

mercredi 25 juillet 2012, par Desinfos

Dans la série « comment enseigner la haine des Israéliens aux Palestiniens en commençant au jardin d’enfants » la télévision de Mahmoud Abbas se surpasse avec un programme pour enfants, sanguinolent à souhait, avec Israël en monstre effrayant qui empale les enfants sur sa baïonnette et les mange...Rien que ça. C’est pourtant ce même Mahmoud Abbas qui était reçu par les plus hautes autorités en chef d’État responsable à Paris début juin. Et repartait couvert de cadeaux, sans qu’aucune condition n’ait été mise pour que cesse cet enseignement de la haine.


Your article has been converted and copied into the clipboard : You now just have to paste (Ctrl-V) into the web interface. Good Luck !

L’Autorité palestinienne qui enseigne la haine des Israéliens et des Juifs ne peut prétendre vouloir la paix

Il ne pourra y avoir de paix entre les Palestiniens et Israël tant que l’Autorité palestinienne enseignera systématiquement et par tous les moyens possibles la haine d’Israël, des Israéliens et des Juifs. Point n’est besoin d’être grand clerc pour le comprendre. Ainsi, un tribunal français a ordonné que soit inscrit un avertissement en préambule de l’édition française de Mein Kampf , justement pour souligner sur quoi peut déboucher un enseignement à la haine.

Hillary Clinton, alors Sénatrice, recevant Itamar Marcus, directeur de Palestinian Media Watch – PMW, Observatoire des Médias palestiniens – qui collecte au jour le jour toute manifestation d’incitation à la haine anti-israélienne et antisémite de l’Autorité palestinienne – commentait ainsi une présentation des manuels scolaires palestiniens : « Cela m’inquiète en tant que mère, cela m’inquiète en tant que Sénateur des États-Unis, parce que, cela empoisonne l’esprit de ces enfants, fondamentalement, profondément . La haine n’a pas de place dans les programmes scolaires et la glorification de la violence n’a pas de place dans l’éducation des enfants ». Elle notait que « nous devons faire cesser la propagande à laquelle sont exposés les enfants palestiniens. Cela doit être une priorité pour tous ceux qui ont à cœur le bien-être des enfants, qui ont à cœur le type de paix, de stabilité et de sécurité que mérite Israël de voir garantir. Et cela devrait être une priorité pour tous ceux qui ont à cœur l’avenir du peuple palestinien ».

Ce qui était vrai en 2007 reste, hélas vrai aujourd’hui. Et comme le montre quasi quotidiennement PMW, cet enseignement de la haine se fait méthodiquement et de mille et unes manières. Un enfant palestinien, élevé dans cette haine constante et multiforme d’Israël et des Juifs, accusés de tous les péchés de la terre, ne peut que haïr et rêver de vengeance.

Il est intolérable que les contribuables européens et américains continuent à financer cette incitation à la haine comme ils le font

Il est intolérable que les bailleurs de fonds de cette Autorité palestinienne, principalement l’Union européenne ou les États-Unis, ainsi que des pays comme la France, subventionnent cet enseignement. Car c’est l’Autorité palestinienne, qui organise et financent cet enseignement, tout comme elle cofinance et initie les campagnes de délégitimation et de diabolisation d’Israël dans le monde, alors qu’elle pleure misère, quémandant des rallonges pour pouvoir payer les salaires de ses fonctionnaires. Et on ne parle pas ici de la corruption qui bénéficie aux notables et dirigeants palestiniens, Abbas et sa famille en tête. Ce que dénonçait d’ailleurs devant le Congrès américain un de ses membres, parmi quelques experts, le 10 juillet dernier

Or la France soit ne sait pas, ce qui serait bien surprenant, soit fait mine de ne pas savoir, ce qui serait alors irresponsable. Un autisme démontré avec éclat lors de la visite de Mahmoud Abbas à Paris début juin décrite ainsi par le ministère des Affaires étrangères français : « M. Mahmoud Abbas, président de l’Autorité palestinienne, est à Paris ce jeudi 7 et vendredi 8 juin. A cette occasion, il s’est entretenu avec le Président de la République, le Premier ministre et le ministre des Affaires étrangères.
Cette visite, la première d’un dirigeant palestinien depuis le début du quinquennat, est l’occasion pour la France d’affirmer son engagement en faveur d’une paix juste et durable au Proche-Orient, qui passe par la création d’un Etat palestinien viable et souverain vivant aux côtés d’Israël en paix et en sécurité.
Ces entretiens permettront également de faire le point sur la situation politique et économique des Territoires palestiniens ainsi que sur nos relations bilatérales, qui se caractérisent par un important appui de la France à la mise en place des institutions du futur Etat palestinien ». On ne trouvera aucun bémol, aucune condition mise au versement d’un acompte de 10 millions d’€

Pas un mot n’était dit de cette incitation à la haine et à la violence anti-israéliennes qui prend souvent une tournure antisémite à connotation religieuse ou négationniste Aucune réserve, aucune condition au versement de fonds conséquents payés par le contribuable.

Israël un monstre qui dévore les enfants : une vidéo à envoyer au Quai d’Orsay, à Matignon et à l’Élysée

Peut-être faudrait-il envoyer au Quai d’Orsay, à Matignon, à l’Élysée, le dernier Bulletin de PMW dans lequel est détaillé un programme programmé par la télévision de Mahmoud Abbas que le contribuable français cofinance, bon gré, mal gré.

Un peintre est reçu pour commenter son « tableau » sanguinolent à souhait dans lequel on voit un horrible monstre, qui porte au cou la clef d’une maison palestinienne [ soi-disant volée ] et embroche un enfant sur la baïonnette de son arme, tandis qu’il a dans sa gueule un autre petit enfant qu’il dévore. A ses pieds un petit monstre mange un autre enfant près d’une pile de cadavres. Deux femmes palestiniennes, enrobe traditionnelle lèvent les bras au ciel dans un geste de désespoir...Commentaire de l’artiste : il montre ici « la cruauté et la sauvagerie de l’ennemi sioniste »

Au vu de ce type d’endoctrinement perpétuel on se demande où donc M.Fabius a pu voir « une volonté de paix » que manifesterait, selon lui, l’Autorité palestinienne....


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil