Attentat en Bulgarie : Mondo Cane. Silence du Haut Commissaire aux droits de l’homme et du Conseil des droits de l’homme de l’ONU

Hélène Keller-Lind

jeudi 19 juillet 2012, par Desinfos

UN Watch dénonce le silence du Haut Commissaire aux droits de l’homme et du Conseil des droits de l’homme de l’ONU qui ne disent mot de l’attentat sanglant perpétré en Bulgarie contre des civils israéliens. Et l’Observatoire de l’ONU souligne que si le Secrétaire général Ban Ki-moon condamne l’attentant, il n’utilise toutefois pas le mot « terrorisme »....


Six morts et trente blessés au moins dans une attaque terroriste perpétrée en Bulgarie contre des vacanciers israéliens.

Ce qui ne vaut pas un mot en ce qui concerne Navi Pillay, Haut Commissaire aux droits de l’homme de l’ONU ! Ce que dénonce UN Watch qui note que sur son site l’histoire du jour est une critique de la manière dont les États occidentaux luttent contre le terrorisme, accusant même les États-Unis d’avoir des lois qui violent toute garantie de procédure régulière.

Pas un mot non plus du Conseil des droits de l’homme onusiens qui regroupe 47 nations. UN Watch rappelle que le Conseil est actuellement très pris par une mission destinée à enquêter sur ce qui seraient des violations israéliennes des droits de l’homme, alors qu’il n’a jamais enquêté sur le terrorisme ou les tirs de roquette prenant des Israéliens pour cible.

Quant au Secrétaire général des Nations unies, il condamne l’attentat, certes, mais ne parle que d’attentat, n’utilisant pas le terme terrorisme comme il l’avait fait il y a quinze jours en condamnant des attentats contre des églises au Kenya.

Lire aussi : Reactions to Today’s Terror Attack on Israeli Tourists in Bulgaria (UN Watch)


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil