Attentat en Bulgarie : soutien total du Président Obama et du Secrétaire d’État Hillary Clinton

Hélène Keller-Lind

jeudi 19 juillet 2012, par Desinfos

Le Président Obama condamne et réaffirme amitié et solidarité sans faille avec Israël, le Secrétaire d’État Hillary Clinton « attristée et en colère ». Tous deux offrent leur aide pour arrêter les auteurs de cet attentat et les traduire en justice.


C’est par ces mots que le Président des États-Unis a réagi à l’attentat terroriste perpétré en Bulgarie :

« Je condamne fermement l’attaque terroriste barbare d’aujourd’hui contre des Israéliens en Bulgarie. Mes pensées et mes prières vont aux familles des personnes tuées ou blessées, et au peuple d’Israël, de Bulgarie, ainsi que toute autre nation dont les citoyens ont été touchés lors de ce terrible événement. Ces attaques contre des civils innocents, y compris des enfants, sont tout à fait scandaleux. Les États-Unis se tiendront aux côtés de nos alliés, et leur fourniront toute l’aide est nécessaire pour identifier et traduire en justice les auteurs de cette attaque. Alors qu’Israël a été tragiquement, une fois encore, la cible du terrorisme, les États-Unis réaffirment notre engagement inébranlable pour la sécurité d’Israël et notre profonde amitié et solidarité avec le peuple israélien ».

Hillary Clinton, de retour du Proche-Orient où elle a apporté un soutien sans faille à « l’État juif » exprime sa tristesse et sa colère :

« J’ai été profondément attristée et en colère d’apprendre qu’il y a eu cette attaque terroriste aujourd’hui contre des touristes israéliens en Bulgarie. Les États-Unis condamnent dans les termes les plus forts cette attaque terroriste odieuse contre des civils innocents. Nous offrons nos plus sincères condoléances aux victimes et à leurs proches. Les États-Unis sont prêts à offrir toute l’assistance nécessaire, et nous allons travailler avec nos partenaires en Bulgarie, en Israël et ailleurs, afin que les auteurs de cet attentat puissent être appréhendés rapidement et traduits en justice pour ce crime épouvantable » .


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil