Dans la série Mondo Cane, l’UNESCO se fait plombier...

Hélène Keller-Lind

mardi 3 juillet 2012, par Desinfos

Inénarrable communiqué de presse de l’UNESCO, en anglais comme en français, qui annonce que « l’église de la Nativité et la route de pèlerinage, Bethléem (Palestine) a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en péril en raison des dégradations liées à des fuites d’eau  ». Voilà donc la véritable raison de ce qui constitue une seconde étape dans la stratégie de grignotage palestinien à qui le Conseil de Sécurité des Nations unies n’était pas prêt à accorder un État et qui œuvre à petits pas pour entrer par effraction dans le concert des Nations...


Ubuesque et cocasse, mais grave

Ce serait ubuesque et cocasse si cela n’était grave. L’UNESCO, dans deux communiqués de presse, l’un en français,, l’autre en anglais, identique, « the Church of the Nativity and the Pilgrimage Route, Bethlehem was also placed on the List of World Heritage in Danger as it is suffering from damages due to water leaks
 » nous annonce que ce qui a motivé le vote en faveur de l’inscription de cette Basilique au patrimoine de l’humanité – ce à quoi Israël ou les Etats-Unis n’étaient pas opposés en soi – en la situant dans un non État, la « Palestine », ce à quoi quiconque de censé se devait d’être opposé, ce qui n’a pas été le cas de la majorité des membres du Comité du patrimoine mondial, ont été de banales «  fuites d'eau  ».

L’UNESCO, dont la fonction est censé être « de construire la paix dans l’esprit des hommes et des femmes » s’est donc fait plombier....et l’Autorité palestinienne à qui des millions sont versés chaque année par la communauté internationale, s’avère incapable de faire réparer des fuites d’eau !

Que n’utilise-t-elle pas les fonds qui lui sont alloués par millions à ce type de travaux, puisqu’il met en danger un bâtiment de cette importance, alors que les fonds ne manquent pas pour faire fonctionner sa politique d’enseignement de la haine d’Israël et des Juifs, avec la toute récente accusation d’être pourvoyeur de drogues ou des campagnes de dénigrement tels que la campagne BDS, mise en œuvre par plus de 170 associations palestiniennes qui n’ont sans doute rien à faire d’autre avec les fonds qui leur sont attribués par leurs dirigeants !

Et le « salaire » versé aux terroristes palestiniens jugés et condamnés à des peines de prison en Israël ne pourrait-il pas être revu à la baisse ? Soit plus de 5 millions de dollars par mois ! Mais quel est donc le tarif horaire d’un plombier palestinien pour que l’Autorité palestinienne ne puisse assumer ces travaux ? !

L’UNESCO pompier pyromane et prestidigitateur

Mais l’UNESCO se fait aussi pompier pyromane ainsi que prestidigitateur étant donné que cette inscription de cette basilique a renforcé l’Autorité palestinienne, OLP ou autres factions, dans sa stratégie consistant à engranger des victoires politiques sur le chemin d’une reconnaissance d’un soi-disant « État » par la bande... ce que sont empressés de proclamer des « responsables » palestiniens à tous les niveaux... Et les négociations entre Palestiniens et Israéliens, pourtant condition sine qua non de toute paix, de passer ainsi à la trappe... Tel étant le but de l’opération « fuites d’eau », bien évidemment. De prochaines étapes étant d’ores et déjà prévues, d’ailleurs...

Une Autorité palestinienne qui réprime actuellement avec une violence extrême des manifestations suscitées à Ramallah par ce qui devait être une rencontre entre Mahmoud Abbas et Shaul Mofaz...


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil