Al-Hayat Al-Jadida, après le Mufti de l’Autorité palestinienne : les Juifs sont les ennemis d’Allah

Hélène Keller-Lind

mardi 26 juin 2012, par Desinfos

Cette formule aussi lapidaire qu’efficace, « les Juifs sont les ennemis d’Allah », est fréquemment utilisée par des représentants de l’Autorité palestinienne, que ce soit son Mufti qui prêche à la mosquée Al-Aksa, entre autres dignitaires du régime, ou des journalistes de sa télévision ou de son quotidien officiel, Al-Hayat Al-Jadida. Pour un croyant musulman point n’est de plus grande condamnation. Le 1er juin, quelques jours avant la visite triomphale de Mahmoud Abbas à Paris, Al-Hayat Al-Jadida remettait ça...


Tuer, se conduire violemment, faire couler le sang et profaner ce qui est sacré. C’est ce que font les ennemis d’Allah, les enfants de Sion

« Un fait établi veut que la voix du mensonge ne se rebelle pas si ce n’est là où ceux qui détiennent la vérité [ les musulmans] renoncent à cette vérité. Il y a alors de la place pour le mensonge, telle qu’il peut tuer, se conduire violemment, faire couler le sang et profaner ce qui est sacré. C’est ce que font les ennemis d’Allah, les enfants de Sion, au vu et au su du monde entier ».

Publié par le quotidien officiel de l’Autorité palestinienne, Al-Hayat Al-Jadida, le 1er juin dernier ce texte alambiqué
] a été écrit par Sheikh Taleb Al-Silwadi, chroniqueur religieux de la publication qui y publie sa chronique hebdomadaire.

Double langage

On notera que ce texte tout simplement antisémite qui donne une image haïssable des Juifs, avec un accent mis sur le religieux, a été publié quelques jours à peine avant la visite triomphale de Mahmoud Abbas à Paris où il déclarait, entre autres, vouloir la paix et ne vouloir en rien délégitimer ou isoler Israël. Il fut si convaincant que le ministre des Affaires étrangères, lui-même, notait quelques jours plus tard une volonté de paix de sa part, semblant douter, en filigrane, qu’il y ait réciprocité côté israélien.

Cette incitation à l’antisémitisme relevée par Palestinian Media Watch – PMW - n’a rien de nouveau. Le 2 juin, d’ailleurs, à la télévision palestinienne, c’est une charmante fillette qui vouait chrétiens et Juifs aux gémonies

PMW rappelle, pour sa part, qu’au début de l’année, c’est le Mufti officiel palestinien qui citait un Hadith enjoignant les pierres ou les arbres derrière lesquels se cachent des Juifs de les dénoncer pour que les fidèles musulmans puissent les occire...Le présentateur avait qualifié ces mêmes Juifs de « descendants de singes et de porcs »...et parlait guerre de religion..Rien que ça.

Et il y a eu les 7 mai et 11 juin cette vidéo diffusée par la télévision de Mahmoud Abbas donnant comme modèles à suivre des terroristes responsables de la mort de plus d’une centaine de civils en Israël, avec des attentats à l’Université Hébraïque de Jérusalem, par exemple, ou dans des cafés...

Feindre de ne pas voir cette incitation à la haine et la violence antisémites gage de paix ?

Mais Mahmoud Abbas est reparti il y a quelques jours avec son chèque de 10 millions d’Euros, donnés sans condition et un soutien politique...

Est-ce ainsi que l’on fera progresser la paix et qu’on encouragera les Palestiniens à renouer des négociations ? On peut en douter...


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil