La cuisson du homard, le retour ?

Alain Rajchman

jeudi 3 mars 2005

Michel Gurfinkiel a comparé le processus d’Oslo avec celui de la cuisson du homard. L’attentat de vendredi dernier nous annonce-t-il la réédition d’une recette connue ?


La cuisson du homard a un côté pervers qui consiste à acclimater la bête à la montée en température de l’eau afin qu’elle ne puisse se révolter et bondir hors de la casserole. Cette lente acclimatation est celle qu’a connue Israël lors du processus d’Oslo. En effet, à chaque attentat - toujours plus violent - les dirigeants israéliens déclaraient que la paix était plus forte que le terrorisme et que rien ne devait constituer un obstacle à la marche vers cette paix tant désirée.

Aujourd’hui, les israéliens ne veulent plus négocier sous le feu. Pourtant, Israël doit encore faire face à des ennemis irréductibles qui conçoivent et mènent des actes terroristes contre sa population civile. Il serait intolérable que la poursuite du rapprochement entre israéliens et palestiniens se fasse encore sous la menace de nouvelles violences.

Des signes positifs se font jour. L’Autorité Palestinienne agit de manière de plus en plus efficace tout en évitant une guerre frontale avec les islamistes ; la population palestinienne qui a beaucoup souffert change de camp et n’hésite plus à alerter les services de sécurité palestiniens des agissements d’activistes terroristes ; au Liban, une « intifada de l’indépendance » contre la Syrie change la donne en créant le premier soulèvement populaire dans un pays arabe ; enfin, Tsahal a retenu son bras pour éviter le dérapage d’un nouveau cycle de représailles. Par ailleurs, le Premier Ministre israélien a marqué l’attentat par un report des négociations sur les villes de Cisjordanie.

Alors que le Président de l’Autorité Palestinienne se tourne vers l’Egypte pour exiger le respect des accords de Charm el Cheik, il doit aussi prendre garde de respecter l’aversion des israéliens pour toute réédition d’une cuisson lente et perverse du homard.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil