A la réunion du cabinet, le Premier Ministre Sharon a déclaré : « aucun progrès jusqu’à ce que le terrorisme soit éliminé »

(Communiqué par le Conseiller des Médias du Premier ministre)

dimanche 27 février 2005


Ci-dessous les remarques du Premier Ministre Ariel Sharon au début de la réunion hebdomadaire du Cabinet, du dimanche 27 février 2005 :

"Ce matin, le Cabinet devait entendre un briefing de sécurité à la suite du meurtre de quatre Israéliens et des blessures de 49 autres dans l’attaque terroriste de vendredi.

L’attaque terroriste a été commise par des membres du Jihad Islamique. Les ordres sont venus d’éléments du Jihad Islamique en Syrie ; bien que nous sachions que cela ne fait aucun doute, le fait n’est pas suffisant pour délier l’Autorité Palestinienne (l’AP) de sa responsabilité quant au départ du terroriste et de son obligation d’agir contre ses associés dans le crime . Le test immédiat pour l’Autorité Palestinienne sera dans une action vigoureuse contre les membres du Jihad Islamique.

Tandis que l’État d’Israël est intéressé pour avancer vers un accord avec les Palestiniens, il n’y aura aucun progrès diplomatique, [il n’y aura] aucun progrès, avant que les Palestiniens ne mènent une action forte pour éliminer les organisations terroristes et leurs infrastructures dans les secteurs de l’Autorité Palestinienne .

Récemment, l’État d’Israël a montré de la retenue pour faciliter les progrès ; cependant, il est clair que si les Palestiniens ne commencent pas à prendre d’action vigoureuse contre le terrorisme, Israël sera contraint d’intensifier l’activité militaire qui est conçue pour protéger les vies des citoyens israéliens. Je re-souligne qu’il n’y aura aucun progrès diplomatique tant que les Palestiniens n’agissent pas conformément à leurs obligations et éliminent les organisations terroristes.

De la part du Gouvernement, j’envoie des condoléances aux familles [des victimes] et souhaite vivement un rétablissement rapide à ceux qui ont été blessés. "


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil