Les mutations contemporaines de l’idéologie palestinienne

Par Maître Bertrand Ramas-Mulhbach Pour © 2011 lessakele

lundi 23 avril 2012, par Desinfos

Voir en ligne : http://lessakele.over-blog.fr/artic...

A l’occasion d’une interview donnée en Egypte au journal américain Forward, le 20 avril 2012, Abou Marzouk (chef adjoint du Bureau politique du Hamas) a laissé entrevoir une attitude nouvelle du mouvement islamiste à l’égard d’Israël. Ce responsable palestinien, pressenti comme successeur potentiel de Khaled Mechaal (dont la démission présentée en janvier 2012, n’a pas encore été acceptée par le Conseil), a certes confirmé l’autonomie du mouvement islamiste à l’égard de l’Autorité palestinienne, mais toutefois, en se référant…. au Premier Ministre Benjamin Netanyahou comme pour marquer une certaine proximité (une fois n’est pas coutume) : « le Premier Ministre israélien, Benjamin Netanyahu, arrivé au pouvoir, a choisi de ne pas respecter les Accords d’Oslo signés par son prédécesseur Yitzhak Rabin ».



Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil