Diabolisation, délégitimation, le maillage. Le cas de l’opération « flytilla »

Hélène Keller-Lind

samedi 14 avril 2012, par Desinfos

La dernière opération d’envergure en date qui devait rassembler des millions de manifestants anti-israéliens aux frontières d’Israël et dans le monde a été un échec. Il est vrai que se présenter comme la victime par excellence n’est vraiment plus crédible quand on sait, par exemple, que Bashar El-Assad massacre son propre peuple dans la Syrie voisine...On verra ce qu’il adviendra de l’opération « Bienvenue en Palestine » qui entend forcer les frontières d’Israël, État souverain et démocratie, en amenant des manifestants violemment anti-israéliens par avion, cette fois, censés atterrir à l’aéroport Ben-Gourion....


Ce n’est ni le culot, ni l’argent qui manquent aux anti-israéliens...Après l’échec de ce qui devait être une gigantesque « marche globale sur Jérusalem » , organisée à grands frais, on va voir ce qu’il en sera de la nouvelle opération anti-israélienne en cours, « Bienvenue en Palestine », dont le but est de forcer l’entrée en Israël, par les airs, cette fois. Quelque centaines de fanatiques anti-israéliens, présentés comme de simples humanistes ne semblant guère se mobiliser ainsi pour d’autres causes, doivent converger sur l’aéroport israélien Ben Gourion un même jour, le 15 avril, depuis nombre de pays dans le monde. La volonté affichée étant de se rendre en « Palestine » pour y témoigner de sa « solidarité » - à ce propos les enfants souriants dans la photo qui illustre cet appel se portent très bien, merci, de toute évidence ...-. Ce qui est tout simplement prendre les gens pour des imbéciles...A moins que pour les organisateurs, comme pour l’Autorité palestinienne, Israël, c’est la Palestine...

A noter que c’est là la deuxième édition de ce type d’opération, la première avait été montée en juillet. Sans grand succès en fin de compte.

Un remake des « Flottilles » propagande prétendument humanitaire

Ce même prétexte avait été invoqué avec les « flottilles » scélérates, soi-disant mises sur pied pour amener un bric à brac de cadeaux, dont des médicaments périmés ( ! ) aux Gazaouis. Ces biens seraient entrés bien plus aisément et à moindre frais par la route avec l’accord d’Israël – ce qui a été fait finalement pour certains d’entre eux -. Mais l’objectif véritable était de chercher la bagarre avec les forces de sécurité israéliennes imposant un blocus maritime dont même l’ONU a reconnu la légitimité. Car, après tout l’organisation terroriste du Hamas qui règne sur la Bande de Gaza tire ou laisse tirer des centaines de missiles et autres roquettes sur les populations civiles du sud d’Israël. Bagarre entre de soi-disant « pacifistes » - armés- et les forces de sécurité israéliennes, permettant alors aux organisateurs de crier à la barbarie supposée d’Israël. Surtout s’il y avait des morts. Des Turcs en mal de « martyre » avaient d’ailleurs été recrutés à cet effet et l’opération avait donc partiellement réussi, en ce qui les concerne : Israël avait été diabolisé Un succès très mitigé cependant, étant donné que cette formule, de plus en plus largement condamnée, a été abandonnée.

Bien évidemment, Israël va s’opposer à cette arrivée massive de manifestants hostiles, bien décidés à créer des troubles. Et l’a fait d’ores et déjà en demandant aux compagnies aériennes de ne pas laisser monter à bord des fauteurs de troubles dont un grand nombre sont connus. Par ailleurs, des centaines de membres des forces de sécurité attendront ces manifestants à leur arrivée. Ils seront interpellés puis expulsés. Il faudra que cela soit conduit de la manière la plus calme possible pour ne pas tomber dans le piège de ces provocations...Ce à quoi le ministre de la Sécurité Intérieure israélien, Yitzhak Aharonovitch , est bien décidé...

Qui soutient ou approuve ?

Examiner qui sont les soutiens de cette campagne publicitaire de diabolisation et de délégitimation anti-israélienne et ce que sont les réactions aux mesures prises pour endiguer cet afflux très hostile n’est pas dénué d’intérêt....

Un chapeau du quotidien égyptien Ahramonline, est édifiant : « l’État Juif auto-proclamé se mobilise pour prévenir la nouvelle campagne internationale de solidarité avec la Palestine », illustrant son propos avec une photo de manifestants brandissant des panneaux en arabe et en anglais pris en en juillet 2011

L’un des organisateurs, le Professeur Mazen Qumsieh de l’université palestinienne de Birzeit, diplômé en philosophie de l’université du Texas, affirmait lors d’une conférence de presse donnée à Bethléem, que ces manifestants ne sont pas des voyous mais des humanistes pacifiques... Il vient d’ailleurs de sortir un ouvrage sur la « résistance populaire » pacifique, bien évidemment, dans lequel il compare la situation israélo-palestinienne à celle de l’Afrique du Sud de l’apartheid, accuse le sionisme d’être « une occupation coloniale », autant de gadgets publicitaires ayant fait leurs preuves.

Les buts de cette résistance non violente étant d’établir « une société démocratique respectant les Juifs, Chrétiens et musulmans, qui seront égaux », écrit-il sans rire. Qui ignore,en effet, que les seuls Juifs vivant actuellement dans les Territoires habitent dans des implantations et que la quasi-totalité des pays arabo-musulmans sont, de fait, Judenrein..Ou que les chrétiens fuient les régions administrées par l’Autorité palestinienne...Et ce Professeur ferait mieux de se battre pour le respect des femmes palestiniennes, l’abrogation des lois palestiniennes permettant, de fait, les crimes dits « d’honneur » , ou la liberté d’expression allégrement bafouée par l’Autorité palestinienne... Ce dont même Hanan Hashrawi, ancienne universitaire et membre de l’OLP s’inquiétait dernièrement devant la série d’arrestations de journalistes, blogueurs et manifestants palestiniens par l’Autorité palestinienne ...

Enfin, sur le site de ce Professeur, figure en arrière plan une carte...d’Israël...

C’est sans surprise que l’on apprend que l’Autorité palestinienne soutient officiellement cette opération anti-israélienne par la bouche du gouverneur de Bethléem, Abdelfatah Hammayel qui n’y voit qu’une volonté « de construire des ponts et pas des murs entre les gens, de poser la première pierre d’une école internationale à Bethléem, et d’y développer des activités culturelles et éducatives au bénéfice de l’enfance palestinienne »

Ces mêmes termes de « construire des ponts et non des murs entre les peuples » sont utilisés par le Maire de Bethléem, Victor Batarseh, ancien terroriste du FPLP qui milite en faveur du boycott d’Israël à tous les niveaux . Dans sa lettre de soutien à la ’Flytilla », il précise que « cette action de solidarité était importante en ce mois d’avril 2012 qui marque la dixième année de siège pour la ville de Bethléem ». On a d’ailleurs peine à constater ce « siège », notamment lors des festivités annuelles marquant les fêtes de Noël en cette bourgade où affluent des milliers de pèlerins et touristes...

Vingt-cinq associations palestiniennes, subventionnées par la communauté internationale, ne l’oublions pas, c’est-à-dire par les contribuables, se réjouissent de cette opération. Se prétendant pacifistes, elles accusent Israël de pratiquer une « politique d’état de siège et d’isolement de la Cisjordanie ». Précisant : « nous rejetons toutes les tentatives de nous isoler et de nous réduire au silence. Nous avons donc l’intention d’élaborer des programmes plus étoffés afin de défier le siège » ...

Soutiens en France

En France, l’association « Droits devant !! » qui, selon son site, milite pour les sans-papiers et « la Palestine », publie un communiqué : « INTOLERABLE : Des compagnies d’aviation, notamment la Lufthansa, aux ordres du gouvernement israélien ».

Sud Aerien, un syndicat oeuvrant contre racisme et sexisme, met en garde les compagnies aériennes dans un communiqué . Il y est allé de sa prose également pour Europalestine, soutenant « le droit ». Étonnant quand on sait qu’un État souverain peur refuser l’entrée de ressortissants étrangers sur son territoire et, qu’en l’occurrence ce droit est contesté à Israël...

« Le congrès national du MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples) soutient la mission Bienvenue en Palestine, et appelle à s’opposer à toute entrave au bon déroulement de l’initiative ».

Même exigence exprimée dans un communiqué par l’Union Locale CGT de Roissy qui soutient l’opération.

Le maire-adjoint Vert de Tours, François Lafourcade, morigène le ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé, pour avoir déconseillé de participer à cette opération. Car, écrit-il, sans rire, «  le passage par l’aéroport de Tel Aviv étant devenu obligatoire depuis la destruction des aéroports palestiniens ».

Alima Boumediene-Thiery, « juriste, ex-parlementaire », sénatrice, membre d’Europe Écologie les Verts, prônant le boycott anti-israélien illégal en France, s’indigne : « Le Quai d’Orsay a publié un communiqué faisant état de son « inquiétude » et des « risques d’incidents » à propos de la mission « Bienvenue en Palestine », qui souhaite se rendre à Bethléem du 15 au 21 avril prochain ......Ce gouvernement se rend ainsi complice de cette occupation et de cette colonisation ».

François Bayrou et Nathalie Arthaud sont également remerciés pour leur soutien exprimé sur le site d’Europalestine

Des « complices » montrés du doigt...
Les organisateurs de l’opération s’en prennent aux compagnies qui avertissent les manifestants que leur embarquement sera refusé ou le sera probablement. On trouve Lufthansa, Go Voyage, Brussels Airlines, EasyJet, qui sont ainsi désignés à la vindicte populaire...

Incitation aux troubles à l’ordre public à Roissy

3Binevnue en Palestine » appelle à une manifestation anti-israélienne en ces termes : « CONCERNANT LA REGION ILE-DE-FRANCE : TOUS, VOYAGEURS ET AMIS DU PEUPLE PALESTINIEN, DIMANCHE 15 AVRIL A PARTIR DE 5 HEURES DU MATIN A L’AEROPORT DE ROISSY CHARLES-DE-GAULLE, TERMINAL 1. » Espérant, sans doute, provoquer des troubles à l’ordre public au cas où des embarquements seraient refusés...

Reste à savoir s’il y aura le même échec que pour la Marche Globale sur Jérusalem....


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil