Antisémitisme en France : marginalisation ou mutation ?

Jean-Yves Camus

jeudi 22 mars 2012, par Desinfos

Voir en ligne : http://laregledujeu.org/2012/03/21/...

Michel Wieviorka l’a souligné à juste titre : le sentiment antijuif baisse en France de manière continue, du moins son expression ouverte dans les termes de l’antisémitisme traditionnel d’inspiration chrétienne, ultra-nationaliste et xénophobe. Parallèlement, le nombre d’actes antisémites est retombé en 2011 sous la barre des 400, une baisse de 16,5% par rapport à 2010. Peut-on en déduire que l’antisémitisme est marginalisé ? Nullement.


JEAN-YVES CAMUS

Un agent municipal nettoie un graffiti antisémite à Toulouse, en 2009


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil