Le ministre de la défense Shaoul Mofaz a quitté Paris pour Londres où il participera à une commémoration officielle du soixantième anniversaire de la libération d’Auschwitz

jeudi 27 janvier 2005


« Défense française », titrait le correspondant à Paris du quotidien à grand tirage Yediot Aharonoth au lendemain de l’arrivée à Paris du ministre de la défense israélien, Shaoul Mofaz, en visite officielle dans la capitale française.

Le ministre israélien s’est entretenu avec son homologue français, Michelle Alliot-Marie ainsi qu’avec le Conseiller politique du président Jacques Chirac.

Selon le journal, qui publie une photo de la franche poignée de main entre M. Mofaz et Mme Alliot-Marie, le ministre israélien s’est engagé devant ses hôtes à ce que « d’ici la fin 2005, il n’y ait plus de présences militaire et civile israéliennes dans la bande de Gaza ».

Selon le Maariv, M.Mofaz a informé son homologue des préparatifs du désengagement et des efforts déployés par l’Iran pour acquérir l’arme nucléaire.

Il a par ailleurs demandé que le gouvernement français inscrive le Hezbollah sur la liste des organisations terroristes, comme l’ont fait le gouvernement américain et plusieurs gouvernements européens.


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil