La télévision officielle palestinienne rend hommage aux assassins de 5 membres de la famille Fogel

Hélčne Keller-Lind

dimanche 29 janvier 2012, par Desinfos

Dans une émission de télévision palestinienne pour les prisonniers palestiniens jugés et emprisonnés en Israël, des membres de la famille des deux assassins des parents Fogel et de leurs trois enfants, leur adressent un message dithyrambique. Qu’appuie le présentateur.....


Un crime barbare

C’Ă©tait le 11 mars dernier. Hakim Awad et Amjad Awad, deux jeunes gens palestiniens qui avaient dĂ©cidĂ© de tuer des Juifs mais n’avaient pu trouver d’armes Ă  feu pĂ©nĂ©trèrent dans l’implantation d’Itamar après en avoir coupĂ© la clĂ´ture. Ils entrèrent dans la maison des Fogel et tuèrent deux des enfants Ă  l’arme blanche. Yoav avait 11 ans, Elad en avait 4. Puis les deux assassins sot entrĂ©s dans la chambre des parents, Ruth et Oudi âgĂ©s de 36 ans et les ont attaquĂ©s. Ceux-ci se sont dĂ©fendus mais ont Ă©tĂ© tuĂ©s Ă  coups de couteau. Les assassins sont sortis de la maison. Mais, Ă  ce moment-lĂ , ils ont entendu les pleurs du bĂ©bĂ© de 3 mois, Hadas, qui avait Ă©tĂ© rĂ©veillĂ©. Les deux assassins sont rentrĂ©s Ă  nouveau dans la maison et ont Ă©gorgĂ© le bĂ©bĂ©.

ArrĂŞtĂ©s un mois plus tard ils ont avouĂ© leurs crimes et le Procureur a fait faire des tests ADN pour que leur culpabilitĂ© soit Ă©tablie sans qu’il puisse y avoir le moindre doute. Ils ont Ă©tĂ© condamnĂ©s pour les 5 meurtres. Des membres de leur famille qui avaient cachĂ© ou dĂ©truit des preuves ont Ă©galement Ă©tĂ© arrĂŞtĂ©s et condamnĂ©s.

Glorification d’assassins qualifiĂ©s de « hĂ©ros » ou « lĂ©gende »

Or, la semaine dernière la tĂ©lĂ©vision officielle de Mahmoud Abbas donnait la parole Ă  la mère d’Hakim Awad et Ă  sa tante. Qui ont tenu un discours dithyrambique, les qualifiant, entre autres, de « hĂ©ros » ou de « lĂ©gende »...Quand au prĂ©sentateur du programme, il adressait aussi ses v ?ux les plus chaleureux Ă  ces assassins.

Ceci vient dans la foulĂ©e d’un sermon du mufti Hussein nommĂ© par Mahmoud Abbas, citant un Hadith – parole attribuĂ©e Ă  Mahomet - enjoignant aux musulmans de tuer des Juifs pour que puisse advenir l’heure de la RĂ©surrection. LĂ  encore le prĂ©sentateur avait appuyĂ© le propos, qualifiant les Juifs de « descendants de porcs et de singes...  » Le mufti avait tentĂ© de se dĂ©douaner en expliquant qu’il s’Ă©tait bornĂ© Ă  faire une citation. Benyamin Netanyahou a demandĂ© l’ouverture d’une enquĂŞte.

C’est l’ONG Palestinian Media Watch, Observatoire des MĂ©dias Palestiniens, qui rĂ©vèle ces manquements palestiniens. http://palwatch.org/



Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil