Labévière a encore frappé : c’est le « terrorisme israélien » qui est la source des « violences palestiniennes ». Quel inversement de la réalité !!

Serge M.

lundi 17 janvier 2005

Voyez déjà comment il commence son papier :
« Scène de la vie quotidienne à Gaza : aux abords du camp de réfugiés de Khan Younès, un char ouvre le feu sur une habitation palestinienne et tue un homme de 27 ans et sa mère, blessant grièvement son père. »


Manipulation habituelle, où l’on ne relate que les actions anti-terroristes en ommettant les attaques qui les ont précédées et déclanchées ; présentation des israéliens comme des assassins qui tuent sans raison, donc par plaisir ; cela etant quotidien et répétitif, ca souligne bien le caractère profond du sadisme israélien ; utilisation des guillemets pour parler des assassinats « ciblés » pour bien laisser à penser qu’ils ne le sont pas du tout, etc etc ..

On en oublierait presque les centaines de Kassam lancées sur le territoire israélien et autres attentas odieux contre les civils.

Abbas est présenté bien entendu comme celui qui tend la main, et Sharon bien sûr comme celui qui la refuse.

Et pour finir, parler de « terrorisme institutionnel » en parlant de la colonisation alors qu’il n’utilise jamais ce terme pour parler des « groupes armés » palestiniens (qu’il a souvent assimilé à de la résistance lors de précédentes interventions), c’est absolument inacceptable de la part de RFI et devrait être sanctionné.

Cordialement,

Voici le texte complet :
http://www.rfi.fr/actufr/articles/061/edito_chro_33284.asp


Le courrier des lecteurs

Mots-clés

Accueil