Mettre fin au « droit au retour » palestinien

par Daniel Pipes - National Review Online l Adaptation française : Anne-Marie Delcambre de Champvert

mercredi 18 janvier 2012, par Desinfos

Entre 1967 et 1993, seulement quelques centaines de Palestiniens de Cisjordanie ou de Gaza obtinrent le droit de vivre en Israël du fait qu’ils avaient épousé des Arabes d’Israël (qui représentent près d’un cinquième de la population d’Israël) , et acquérant ainsi la citoyenneté israélienne. Puis les Accords d’Oslo présentèrent une disposition, à laquelle ne fut donnée que peu d’importance, sur le regroupement familial, qui fit de ce filet [d’eau] une rivière : 137 000 résidents de l’Autorité palestinienne (AP) émigrèrent en Israël entre 1994 et 2002, certains d’entre eux s’étant engagés dans des mariages frauduleux ou polygames .



Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil